Publié le 28 Mars 2012

bbc51cbc[1]

 

On dit souvent qu’il ne manque que la parole à nos compagnons félins… Il parfois donc difficile de savoir quand ils ne vont pas bien. Pour vous aider, voici une liste (non exhaustive) des signes et situations qui doivent vous alerter et vous conduire à consulter votre vétérinaire :

 1311993-Vétérinaire auscultant un chat[1]

- plaies

- chute

- difficultés respiratoires

- perte d’appétit ou anorexie

- toux ou éternuements

- yeux ou nez qui coulent

- chat qui bave

- chat qui ne fait plus sa toilette

- vomissements

- diarrhées

- muqueuses ou peau jaunes

- masse ou verrue

- perte vaginale (pus ou sang)

- chat qui boit et urine beaucoup

- chat qui se tient devant son bol d’eau sans arriver à boire

- malpropreté (urine ou selles fait en dehors de la litière)

- chat qui va dans son bac à litière et ne fait rien ou quelques gouttes

- sang dans les urines

- agressivité, morsure

- constipation

- chat que se cogne contre les meubles ou les murs

- perte de poils

1117048891[1]

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai - Sonia

Publié dans #La Santé

Repost 0

Publié le 26 Mars 2012

LE SEVRAGE PSYCHOSOCIAL : KEZAKO ?

par Marie-Hélène

 HAYA3-copie-1.jpg

Vous allez vite comprendre !

Dans la tête de la plupart des gens, le chaton est sevré quand il mange et va seul à la litière, vers 8 semaines.

Si on fait un comparatif humain, comme j’aime en faire souvent pour aider à mieux cerner nos amis à 4 pattes, on se dit qu’on ne laisserait jamais son enfant de 10 ans, sous prétexte qu’il sait se nourrir seul et se laver seul, vivre seul, dans un appart à lui, avec CB et voiture !!!

On aurait très vite un scénario catastrophe…

Pour le chaton, c’est pareil !

photo

Le chaton apprend en 2 phases divisées en 3 parties de 1 mois (oui, j’ai bien dit 2 phases en 3 fois un mois !) Au cours du premier mois, le chaton n’apprend rien, ou presque. Il tète, il dort. Sa mère lui fait sa toilette. Vers 4 semaines, il sort du nid, et là commence la première phase : la phase dite de vicariance (ou mimétisme). Il observe sa mère, et les chats adultes qu’il peut croiser. Et il refait ce qu’il a vu. Se toiletter, manger, aller au bac et gratter, entre autre choses.

Il apprend tout ce que la chatte va faire, et elle en profite pour se mettre en scène. Les petits refont, et la chatte reprend les erreurs commises par les chatons. Vers 8 semaines, le chaton devient indépendant pour les tâches essentielles. Là, la 2ème phase va commencer. C’est là que le chaton va se socialiser et se sociabiliser (apprendre à vivre avec les chats, et avec les autres espèces, notamment humaine). Mais surtout, il va apprendre les limites, les us et coutumes du savoir vivre félin, en quelque sorte. Les limites lors d’un câlin : on ne doit pas mordre ou griffer. Les limites du jeu : on ne doit pas faire mal. Les limites de la chasse : on doit honorer sa proie en la faisant souffrir. Les limites de la bagarre : le respect de la hiérarchie, mais le fait aussi qu’il n’y a pas de limites quand on a un adversaire qui empiète sur notre territoire !

CHATONS 5

Là encore, la chatte se met en scène, et reprend les chatons dès qu’une chose n’est pas faite correctement. Elle va aussi apprendre aux petits à faire face à toutes les situations possibles et envisageables. Selon l’éducation de la chatte faite par sa mère, le savoir de la chatte et les situations qu’elle a pu rencontrer, elle va pouvoir apprendre plus ou moins de choses à ses petits. Une chatte de rue a plus à apprendre à ses chatons qu’une chatte de race vivant en intérieur. Malgré tout, l’instinct est là et permet à la chatte d’apprendre des choses auxquelles elle n’a jamais été confrontée.

Suivant le nombre de chatons, leur facilité d’apprentissage, les méthodes de la chatte, cette période prend fin entre 11 et 14 semaines. En général, on estime à 13 semaines cette fin de « scolarisation » obligatoire.


108 1134

 

La chatte ayant tout appris à ses chatons, veut reprendre le cours de sa vie, elle va donc repousser (plus ou moins violement) ses chatons. A partir de ce moment, la chatte ne reconnaît plus les chatons comme étant ses petits, mais elle les considère comme des « intrus » dans sa vie. Ceci explique la difficulté de faire cohabiter sur le long terme une chatte et un de ses petits.

Cette phase est appelée sevrage psychosocial.

Il faut savoir que sans cette phase, le chaton reste puéril toute sa vie, n’ayant pas eu le top départ de sa mère. Et un chat même âgé de 18 ans attend encore ce moment ! Il ne s’estimera jamais prêt à vivre en adulte sinon. Il peut aussi mordre quand on le caresse ou encore griffer. Faire pipi, à cause d’une mauvaise gestion face à un stress peut être couramment observé.

a

Il peut aussi y avoir des complications côté maman : mammites, infections diverses et variées, autres joyeusetés, mais aussi déprime, voir dépression de la perte de ses petits. Et un chat en dépression est un chat condamné, on peut sauvé un chat stressé, angoissé ou en pré dépression, mais en dépression, c’est impossible : aucun médicament, aucune thérapie ne peut plus agir. Le chat se laisse mourir de faim, et refuse de faire sa toilette.

Il va de soi que le chaton aussi peut se laisser mourir, voir déclencher des maladies auto-immunes prématurément (je pense à la PIF, le stress est un élément déclencheur connu).

 


  esmeralda eskimo

 

 

Bien sûr, il y a toujours les exceptions qui confirment la règle : un chat de 2 mois qui se comporte parfaitement toute sa vie sans souffrir de ce manque (enfin, en apparence !) Mais ils sont rares, et cela concerne surtout les chatons séparés vers 10 semaines, ceux qui ont eu un début d’apprentissage.

 

Toutefois, une thérapie comportementale permet de pallier ce sevrage. Il faut juste que les maîtres tiennent bon, c’est une phase difficile à vivre pour les parents humains.

 

Il est donc indispensable que la chatte garde ses petits 13 semaines afin de finir leur éducation.

 

Sael (1 mois)

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai - Marie-Hélène

Publié dans #Le Comportement

Repost 0

Publié le 24 Mars 2012

L’espion aux pattes de velours (1965)

 

 

 

 a

 

Synopsis :

 

Deux malfrats, Dan et Iggy, pillent une banque et emmènent, pour couvrir leur fuite, en otage, une des employées, Margaret Miller. Installés incognitos non loin de leur méfait, ils décident d'attendre patiemment que la police abandonne ses recherches. Mais c'est sans compter sur la présence d'un autre "caïd" du quartier ! Enclin à visiter toutes les maisons, au gré de ses envies, un siamois vagabond et chapardeur accède en effet sans mal à la geôle de Margaret, qui s'empresse d'équiper le cou du félin de sa montre-bracelet, préalablement gravée d’un Help !" ("Au secours !") au verso, espérant ainsi attirer l'attention de quelqu'un.

Tout repose dès lors sur les épaules du chat qui continue, sans prendre conscience d'être le porteur d'un message d'une extrême importance, ses petites habitudes de vagabondage. Regagnant, comme tous les soirs, le domicile des sœurs Randall, le matou finit par attirer l'attention de la plus jeune qui, intriguée par le curieux collier, alerte aussitôt le F.B.I. Une équipe dirigée par le séduisant Zeke Kelso s'installe alors dans la villa des filles et met en place une discrète filature du chat...

Tout ce petit monde parviendra t'il à mettre la main sur les deux malfrats et à libérer Margaret ?

 

 

 z

 

Mon avis :

 

Les studios Disney nous présente une petite comédie familiale des années 60.

Ce film s’adresse à un public de 7 à 77 ans… et tous prendront du plaisir à suivre les aventures de ce superbe chat Siamois.

Ce n’est pas nouveau, Disney aime les animaux et une fois de plus, c’est l’un d’entre eux qui a la vedette.

 

 q

 

Cette comédie regorge d’idées originales et plus drôles les unes que les autres.

Le jeu des comédiens est plaisant et PV (petit voyou), le nom du chat, lui va comme un gant !

 

 s

 

Ce chat est d'ailleurs la star dans les années 60, puisqu'il a aussi participé à un autre grand film en 1963, « L'Incroyable Randonnée ». 

Nous en reparlerons prochainement dans un autre article.

 

 

 d

« L’espion aux pattes de velours », c’est donc un film ô combien sympathique et qui fait ressortir de merveilleux souvenirs d’enfance…

 

Une enquête amusante où PV tient un rôle clé et, du fait qu’il est un chat, complique la situation tout en la rendant comique au plus haut point  !

 

Un film éponyme qui nous vient d’un vieux livre de M. et G. Gordon, difficilement trouvable de nos jours.

 

 w

 

A voir ou à revoir pour passer un agréable moment… CULTE !! :o)


 

 ww

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai - Sonia

Publié dans #Le CinéBlog des chats

Repost 0

Publié le 22 Mars 2012

La cohabitation frère/ sœur

Nous avons déjà vu la cohabitation mère fille/fils, père/fille, père/fils nous voilà donc avec la cohabitation frère/sœur.

 CHATONS.jpg

Cela clôturera cette série. Nous pourrions parler des grands parents oncles tantes etc. mais les relations de famille n’ont pas de fondement chez les chats à part parents/petits.

 

Le frère et la sœur seront inséparables surtout s’ils étaient proches petits. On évitera de garder 2 chats qui ne s’entendent pas dès la naissance, bien sûr !

 

Cette fusion, qui permet au chaton de ne pas accepter le sevrage social et de rester un grand bébé dans sa tête l’arrangera parfaitement ! Il restera proche de sa fratrie en étant avec un autre petit de la même portée.

 108 1233

Toujours ensemble, toujours solidaires, voir isolés du reste de la communauté, complémentaires l’un de l’autre, ils seront unis toute leur vie. Si la sœur a des petits le frère restera présent, veillera sur la portée permettant à sa sœur de pouvoir prendre du repos.

Ils seront jaloux des rapports avec les autres chats, et l’un sera toujours là quand on caressera l’autre. S’ils doivent être séparés ils seront tristes.

 Fergus et Fantômette[1]

Si la femelle doit reproduire, elle coupera ses chaleurs de l’isolement de son frère, elle ne se laissera faire que si elle connait l’autre mâle. Idem pour le frère qui ignorera les autres femelles dans un premier temps.

Il faudra là aussi surveiller de près s’ils restent entiers, la saillie aura tendance à être systématique et rapide, dès les premiers signes de chaleurs, que la femelle dissimulera afin d’éviter d’attirer un autre mâle. Ils formeront une sorte de couple.

 

 

Si l’un d’entre eux vient à disparaître ou à être placé, ils resteront malheureux et en retrait toute leur vie, il faudra donc les stimuler à ne pas former un clan à les ouvrir aux autres et à ne pas s’attendrir plus que de mesure du fait qu’ils restent unis !

 

Ils seront plus sereins s’ils peuvent jouer avec d’autres chats et partager leur quotidien sans être collés.


  12451 10200229096422765 1913762687 n

 

Concernant les frères et sœurs issus de 2 portées différentes, ils n’y aura aucun lien particulier, la notion de fratrie n’est valable que sur la portée pas les autres, même si les 2 parents restent les mêmes.

 9.jpg

Pour conclure l’équilibre entre 2 chats même de la même famille reste précaire et doit absolument être surveillé pour éviter les conflits irrémédiables. Les risques de saillies sont très élevés, et donc il faut favoriser la stérilisation dans tous les cas. Et surtout prévoir un plan B au cas où l’entente ne soit pas des plus cordiale.

01 Emir Sael de l'Aurore Australe

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai- Marie-Hélène

Publié dans #Le Comportement

Repost 0

Publié le 20 Mars 2012

flehmen-ct2

Et voilà un mystère est résolu Félix n’est pas extralucide, il déchiffre votre humeur par le biais de vos phéromones, communes avec celles du chat (entre 80 et 95% de phéromones communes) Je le dis souvent : notre cerveau depuis que nous avons remplacé la communication olfactive par une communication verbale, ne lit plus les phéromones, mais il les émet malgré tout, au cas où… Le chat, lui, c’est son principal mode de communication ! Il vous comprend quand vous lui parlez, pas par les mots, mais par les phéromones.

Et il ne conçoit pas que quand il vous répond, vous ne réagissiez pas, d’où le développement de certains troubles récurrents.

 mistral elfy allogrooming

Votre chat est souvent près de votre cou ? Il se roule dans les chaussures chaussons chaussettes et autres collants ? Il renifle pendant des heures des objets venant de dehors ?

 

En fait il lit les phéromones laissées par nous, nos congénères, les autres animaux sur tout ce qu’il trouve ? Cela lui permet de savoir si une personne lui veut du mal, si face à lui le chien est un prédateur de chats, mais aussi si les animaux dans la salle d’attente du vétérinaire ont eu peur, mal etc.

 allomarq1

Notez que si un chien agressif ou un animal agonisant est passé avant vous il sera bien plus angoissé que s’il est le premier de la journée à se rendre dans cette salle ! C’est simple, sorti du kennel, sur la table de consultation, il perd ses poils par paquets, et ses coussinets sont humides… il stress, il transpire (eh oui, Félix transpire par les coussinets, entre autres) et on dit qu’il a peur du vétérinaire. En fait, plus que du vétérinaire et d’un geste peu agréable mais pas forcément douloureux, il a plutôt peur des messages des autres disant attention ici danger, on souffre on a mal, on nous laisse à moitié endormi dans une cage sans nos humains, on meurt etc… qu’il sent grâce aux phéromones.

 

Bien sûr un chat qui a souffert a peur du vétérinaire par anticipation de la douleur, mais aussi par les odeurs des lieux trop bien connus. Et c’est ce Minet là qui rend le votre aussi angoissé, à cause des phéromones !

 deux-minous-toilette ggh

Alors le bon côté c’est que Félix vous comprend, parfois même trop bien ou se sentant le centre du monde il pense qu’une émotion le concerne à tort, et là, on tombe dans les problèmes.

 

Donc il faut savoir doser tout cela, mais comment retenir ses pensées, ses émotions, etc. ? S’il lit dans nos pensées comme dans un livre ouvert par le biais de nos phéromones, comment s’empêcher d’être en colère par exemple ? C’est impossible ! Mais on peut atténuer les choses ! On sait, par exemple que la lavande masque certaines phéromones, y compris celles de la salle d’attente du vétérinaire.

allomar pepere

Un peu d’eau de lavande (ou hydrolat) frottée sur le chat et il sera plus tranquille, plus détendu (attention jamais d’huile essentielles sur le pelage ou en contact directe avec le chat). Quelques gouttes d’huile essentielles diffusées en fond dans la pièce où il se trouve quand vous rentrez énervée par un collègue. Et vous verrez que la communication olfactive peut devenir un plus à votre avantage !

 territoire ct

NDLR:

Karlson et Lüsher (1959), inventeurs du mot phéromone, en donnent la définition suivante qui contient (en gris et ajouté à la définition originale)les éléments caractéristiques de la communication.

« Une phéromone est un produit chimique ou un ensemble de produits chimiques (signal)émis à l'extérieur du corps (canal de transmission) d'un individu (émetteur) qui, lorsqu'il est reçu par un animal de la même espèce (récepteur), déclenche une ou plusieurs réactions spécifiques. »

Ce ne sont pas à proprement parler des odeurs, car elles ne sont pas détectées par la muqueuse nasale, mais par l'organe voméronasal ou organe de Jacobson .

Leur perception entraîne un comportement propre aux Mammifères, le flehmen  qui permet le contact des phéromones avec l'organe voméronasal.

 

ct_olfac.gif

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai- Marie-Hélène

Publié dans #Le Comportement

Repost 0

Publié le 13 Mars 2012

La cohabitation père/fille

 

 

Comme nous l’avons vu dans le cadre de la relation père fils, dans la nature, le père est inexistant dans l’éducation de ses chatons, il ne forme pas un couple avec la femelle et vit souvent loin d’elle.

Aussi, dans une maison où réside le chat et la chatte une sorte de couple se forme, et le chat peut prendre part à l’éducation, voir se substituer à la mère si elle n’est pas apte.

Le père laissera ses chatons agir avec lui comme avec leur mère.

 

Concernant ses filles, le papa sera un vrai papa gâteau, acceptant tout de ses petites, qu’elles le piétinent, abusent de sa patience, le martyrisent, il restera doux. Un petit coup de patte sans sortir les griffes pour faire comprendre qu’il en a assez, et encore !

 papy.jpg

Cette complicité du papa très cool avec sa fille persistera et il prendra sa défense en toutes circonstances, ce qui peut énerver la mère si elle est présente dans le foyer.

Une fois la fille mature, le père fera mine de ne pas trop remarquer ses chaleurs, mais son instinct reste là et l’accident est vite arrivé !

Cela n’entamera pas leur bonne entente, ils resteront complices, elle le mènera toute sa vie par le bout du museau.

Généralement passé 2 ou 3 années le chat finit par se montrer plus attiré par sa fille, les hormones jouent leur rôle.

Malgré tout, il faudra être très attentif dès le départ pour soulager une fille trop avenante il finira par céder pour la calmer et lui faire plaisir.

 didine

Là encore, comme chez le fils, la stérilisation précoce pourra être une bonne alternative afin que la petite ne soit jamais sexuellement active, tant pour éviter les risques de consanguinité, que pour préserver l’ambiance avec la mère si elle est toujours entière. Sinon la castration du père est aussi une excellente solution.

 

Si la fille doit rester fertile pour un plan d’élevage, il faudra surveiller attentivement tout changement de comportement, afin de la séparer de son gentil papa le temps des chaleurs.

 verlaine

Dans un souci purement comportemental, et afin de préserver une bonne ambiance avec tous les chats, ne laissez pas la fille trop mener son père par le museau et reprenez la quand elle déborde. Cela évitera un coup de patte accidentel trop fort, une dispute mais aussi la jalousie du reste du groupe. Il va de soi que si le papa vit avec 2 de ses petites, elles seront jalouses l’une de l’autre et se disputeront leur papa. Là les conflits seront entre les filles mais le papa prendra parti à un moment donné ce qui pourrait remettre tout en question.

 

Comme toujours, la cohabitation entre chats est fragile il faut faire attention aux débordements de tout genre pour la faire durer.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai- Marie-Hélène

Publié dans #Le Comportement

Repost 0

Publié le 9 Mars 2012

 

a 

Pour les amoureux des chats…

 

 z

 

« Comment domestiquer son maître quand on est un chat ? »

 

 

 

A quoi ressemble le monde des humains, vu à hauteur de chat ? Tel est le défi que vient de relever avec humour Monique Neubourg en publiant un guide savoureux intitulé « Comment domestiquer son maître quand on est un chat »(Chiflet et Cie, 128 pages, 10 €).

Le livre, on l’aura compris, s’adresse aux chats désireux de cohabiter avec – ou, plus exactement, de tolérer sur leur territoire et de dresser – ces êtres étranges que sont les hommes (femmes et enfants inclus, naturellement), si patauds, si imparfaits comparés à ces créatures élégantes et raffinées que sont les félins domestiques. Théophile Gautier – qui vivait avec plusieurs chats – avait bien raison de les appeler « les tigres des pauvres diables » ; il redéfinissait ainsi une hiérarchie qui tend parfois à nous échapper : les tigres, souverains de la jungle, fut-elle simplement urbaine ou rurale, ce sont eux, tandis que nous nous limitons au rôle de pauvres diables, il faut bien nous faire à cette réalité…

 

En vingt chapitres au ton résolument décalé, cet essai nous en apprend autant (et probablement davantage) sur nous-mêmes, notre mode de vie, nos travers, nos curieuses habitudes, que sur les animaux que nous aimons.

Sans doute l’auteure est-elle fâchée avec la philosophie, puisqu’au fil des pages, elle attribue implicitement à Marx « la propriété, c’est le vol » – une maxime de Pierre-Joseph Proudhon que Marx exécrait – et à Henri Bergson une autre maxime (« le rire est le propre de l’homme ») dont l’auteur n’est autre que… Rabelais ; sans compter l’audace avec laquelle elle rapproche le chat, ce voluptueux hédoniste, de ce tenant de l'idéal ascétique plutôt sinistre qu’était Emmanuel Kant…

e

Mais on lui pardonnera volontiers ces distractions, dans la mesure où elle truffe son texte d’observations et de conseils drôles et utiles, notamment sous les rubriques « Attention ! » et « Top 5 ». A titre d’exemple, au Top 5 de la mendicité, figure « le regard lourd de reproche », à celui des gestes qui sauvent(après une bêtise commise) « sur le dos, ventre en l’air, soumission totale » ou, à celui des vengeances, « le snober trois jours », autant d’attitudes d’une redoutable efficacité – tous les propriétaires de chats, dont je suis, vous le confirmeront – pour amadouer le maître le moins bien disposé.

 

r

A la fin de l’ouvrage, on notera une rapide présentation de plusieurs artistes amoureux des chats, dont Roland Topor, Léonor Fini, Paul Léautaud, Alexandre Dumas et Colette (on regrette l’absence ici du grand Baudelaire…), mais on appréciera aussi une petite série de témoignages, assortie de cet avertissement : « Les noms ont été changés à la demande des chats, soucieux de préserver leur anonymat. » Parmi ceux-ci, celui de Kiwi (6 ou 7 ans) semble assez emblématique :

« Je suis la reine, l’enfant, l’infante, la princesse, le bébé, le jouet et la joueuse, l’empêcheuse de tourner en rond, la peluche toute ronde qui saute et miaule, la fripouille adorée, celle pour qui elle a acheté un réflex, celle pour qui il s’est mis à adorer les chats. Nous formons une famille unie, inséparable[…]. J’ai droit à ma citrouille d’Halloween, mon arbre de Noël, mon œuf de Pâques, un cadeau à chaque anniversaire et les derniers modèles de paniers. Je suis une chatte en pâte, une chatte objet et j’aime ça. »

Toute ressemblance avec des chats existants, etc., etc…


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai - Sonia

Publié dans #Le Chat dans la Litterature

Repost 0

Publié le 8 Mars 2012

SHAMPOOING chat 250ml Disponible en 1L et 5L
Le shampooing chat a été spécialement formulé à partir d’extrait
de Bouleau et d’huile d’Argan pour une action réparatrice,
nutritive et préventive. Une formule riche en Acide gras, Omega 6,
Vitamines A et E, le shampooing chat hydrate* la peau, nourrit en
profondeur et aide à protéger le pelage des agressions extérieurs
(pollution, soleil, tabac…) *couches supérieures de l’épiderme.
Résultat : Poil doux et brillant. Peau régénérée. Convient aux
chatons.
Conseils d’utilisation : appliquer sur la fourrure mouillée, masser et rincer.
Renouveler l’opération, laisser agir 2 minutes puis rincer abondamment.
Eviter le contact avec les yeux.
L’arbre providence : (Argania Spinosa) Arbre millénaire et mythique qui
pousse exclusivement dans le sud-ouest Marocain. L’huile d’Argan est un
trésor naturel de vitalité et de beauté.

é-copie-1 &

MY CAT SHAMPOO 250ml Available in 1L and 5L
My Cat shampoo has been formulated from Birches extracts and
Argan Oils for their nutritive, repairing and preventive properties.
Rich in Essential fatty acids, Omega 6, and Vitamins A & E, My Cat
helps nourish the hair and hydrates* the skin while protecting the
coat from external aggressions (Pollution, sun, tobacco…)
*superficial layers of the epidermis.
Result: skin regenerated and coat left soft and shiny.
Suitable for kittens.
Directions for Use: Apply to wet coat, gently rub then rinse thoroughly.
Renew the application and let stand for 2 minutes before rinsing out. Avoid
contact with eyes.
Tree Of Life: (Argania Spinosa) an endemic tree in southwestern Morocco.
Used locally for centuries, nowadays argan oil is used in premium beauty
brands. It is considered as a natural treasure of beauty and vitality.
fe

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Promos - sponsors et partenaires

Repost 0

Publié le 8 Mars 2012

La cohabitation père/fils

383028 2846970978702 1392267009 3198226 116544355 n (1)

 

Nous avons déjà vu les difficultés de la cohabitation d’une chatte avec ses petits. A présent, parlons du papa !

Dans la nature, le père est inexistant dans l’éducation de ses chatons, il ne forme pas un couple avec la femelle et vit souvent loin d’elle.

Aussi, dans une maison où réside le chat et la chatte une sorte de couple se forme, et le chat peut prendre part à l’éducation, voir se substituer à la mère si elle n’est pas apte.

 

Chatterie-du-jardin-de-vermois 0653

Le père laissera ses chatons agir avec lui comme avec leur mère.

 

Une fois l’âge de la « majorité » du chaton, le papa fera un petit sevrage, très relatif et bref, juste histoire de dire que le petit peut se débrouiller, mais pas trop fort, il aime superviser ses petits.

 162597 165975186779873 100001021798301 354408 1604573 n

La cohabitation sera donc plus aisée entre le jeune papa et son fiston, ils joueront ensemble, mangeront ensemble, dormiront pattes dans les pattes, feront leurs toilettes respectives.

Le temps passera et cette cohabitation semblera acquise et définitive.


 

FERGUS 2

 

 

Dès que le fiston sera en âge de maturité sexuelle, on constatera quelques tensions, de plus en plus intenses et virulentes. Si jamais une minette tombe en chaleur la bagarre est assurée. Et de là, impossible de faire cohabiter ce gentil papa et son cher fiston si mignon.

 

Bien sûr, on se dira que la castration de l’un des 2, voir des 2 peut être une solution, si les chats ne sont pas dans un plan d’élevage, qui obligera à séparer les mâles.

Mais souvent le mal est déjà fait.

 verlaine

Le plus sûr pour que cette situation n’arrive pas est de stériliser le jeune papa avant les premiers signes de sexualité du fils. La stérilisation précoce du chaton peut aussi éviter bien des déboires, surtout si on désire garder le père entier.

 

Comme bien souvent avec les chats, quand un conflit éclate, il est souvent trop tard pour rabibocher les belligérants.

 

En règle générale, 2 chats qui se battent sans aller trop loin, c'est-à-dire juste quelques poils qui volent, mais pas de griffures ou blessures, c’est une petite mise au point qui n’aura pas de conséquence sauf si on l’interrompt avant la fin du règlement de compte. Du moment où il y a blessure, la cohabitation est définitivement a écarter.

 

Il faut donc anticiper, et se dire que le mâle entier le plus mature ne supportera pas la concurrence de son fils, alors qu’il la supportera mieux d’un autre mâle qu’il verra comme un rival dès le départ !

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai- Marie-Hélène

Publié dans #Le Comportement

Repost 0

Publié le 7 Mars 2012

 

L'age des Animaux

On sait tous que les chiens et les chats ont une espérance de vie plus courte que la nôtre. Beaucoup de personnes pensent qu’il suffit de multiplier par 7 l’âge des animaux pour obtenir leur équivalent humain mais ce n’est pas tout à fait juste…

Voici donc un petit tableau récapitulatif qui vous aidera à savoir quel âge à votre compagnon à quatre pattes.

 

com ages[1]

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai - Sonia

Publié dans #La Santé

Repost 0