Publié le 31 Août 2012

Chats fantômes

 

 a

 

Les chats fantômes . . . Tout comme les autres, ils hantent depuis longtemps les légendes. Mais qu'en est-il réellement ?

Un des chats fantômes les plus célèbres est sans doute celui du château de Combourg. Deux fantômes hanteraient les murs de la vieille bâtisse où a résidé durant sa jeunesse l'écrivain François-René de Chateaubriand, qui les guettait anxieusement. Le premier est celui d'un ancien seigneur du château, dont ont entend souvent le pas caractéristique, dû à sa jambe de bois, résonner la nuit dans les couloirs, selon certains. L'autre, celui qui nous intéresse, est un chat noir. Il accompagne le seigneur revenant dans les escaliers de la Tour du Chat, où Chateaubriand avait sa chambre. L'inquiétant félin pousse alors des miaulements déchirants. Fait troublant, lors de la restauration de la tour en 1876, les ouvriers découvrirent dans une pièce la momie d'un chat, qui avait été emmuré vivant lors de la construction du château. La tradition du Moyen-Age voulait que le félin sacrifié éloigne le mauvais sort du bâtiment.

Sans doute est-ce chat qui hante désormais la tour où il mourut.



 az

 

G. M. Tracy rapporte un fait à peu près similaire : « Bien d'autres manoirs normands sont hantés: /.../ cet autre, adossé aux ruines du château de Guillaume le Conquérant, remarquable par le fantôme d'un chat miaulant en bête torturée. L’an dernier, ouvrant une brèche dans un mur pour agrandir une pièce, des maçons découvrirent le squelette d'un chat qui fut aussitôt enseveli dans un coin du jardin. Avait-il été emmuré vivant, sacrifié au cours d'une messe noire, ou encore d'une cérémonie démoniaque ? On ne sait, mais, apaisé par la pitié humaine, le chat ne jette plus son ombre ni ses cris désespérés entre les murs du manoir » (Miroir de l’Histoire n°101, page 602).
On pourrait méditer longuement sur le symbolisme du chat, surtout lorsqu'il est noir, et se demander quels mobiles purent bien pousser certains malades du cerveau à les conserver dans l’épaisseur d’un pan de mur de leur demeure.
Roger de Lafforest, quant à lui, avance une hypothèse qui pourrait fort bien avoir valeur d'explication : « Parfois, les cadavres servent de support magique à des malédictions plus précises et plus délibérées. La mémoire domiciliaire sera alors en quelque sorte violée par la présence (imposée à l'insu de tous) dans la maison d'un objet ou d'une charogne chargée maléfiquement à dessein pour nuire aux habitants : c'est un cadavre de chien, de chat, de poule, parfois d'enfant mort-né, qu'un mage noir aura imprégné de radiations nocives, et qu’il aura été enterré secrètement dans la cave ou sous la pierre du seuil. »
Suivant un processus analogue, des événements étranges se déroulent, en novembre 1967, dans un petit village de Meurthe-et-Moselle, Gorcy-Cussigny.
Cette fois, il s'agit curieusement d'un fantôme à tête de chat semblant, sans encombre, passer au travers des murs d'une maison, tout en semblant ricaner de manière démentielle. Ce genre d’effarantes apparitions eurent raison du sang-froid des locataires qui préférèrent déménager. Et désormais, fait étrange, plus personne à Gorcy-Cussigny ne veut évoquer l'histoire de ce curieux fantôme.

 

 

 e

Plus surprenante encore, cette aventure que nous a relatée un cameraman de trente-huit ans, très au courant, des questions spirites : « J'étais en vacances dans un coin de Touraine surpeuplé pendant les trois mois estivaux. Un soir, nous étions couchés, un ami et moi, lorsque nous entendîmes des miaulements étouffés mais très nets. Nous nous endormîmes sans penser à chercher l'origine de ce miaulement. Seulement, quatre jours après, nous étions réellement inquiets : tous les soirs, nous entendions les mêmes miaulements. Et toujours en trois étapes, chacune d'entre elles étant trois miaulements successifs. Nous avons interrogé tous les voisins, le propriétaire de l'hôtel, mais il fallut nous rendre à l'évidence : nous étions les seuls à avoir entendu. Nous nous gardâmes bien d'en dire davantage : déjà nous étions devenus le pôle d'attraction de l'hôtel. Le sixième soir, nous étions couchés depuis à peine cinq minutes lorsque, dans la chambre complètement noire, sur le mur faisant face à mon lit, je vis une tête de chat phosphorescente. Je me frottai les yeux pensant que j'étais le jouet de la fatigue et de l'imagination. Pourtant, sur le mur, l'image persistait. J'allumai la lumière et cherchai un défaut sur le mur : rien que le papier peint, net et propre. Le lendemain, nous allâmes visiter une ancienne abbaye que le propriétaire, un mien ami, avait transformée en hôtel. Les caves en étaient immenses, et, hormis les premières, désaffectées. Un souterrain taillé dans la roche par les moines terminait les vastes celliers. Munis de torches électriques, nous nous engageâmes sous cette voûte à la recherche du je-ne-sais-quoi qui anime toujours les esprits dans ces cas-la. Nous avions marché peut-être une vingtaine de mètres quand un miaulement terrible nous cloua sur place. La roche formait des cavités ressemblant à des niches espacées irrégulièrement Nous nous dirigeâmes vers celle d'où semblait provenir le miaulement. Quel ne fut pas notre ébahissement de voir un chat énorme, couché tous poils hérissés sur un bloc de pierre rond, aussi gros qu'un pavé. Nous nous approchâmes avec précaution de la bête qui reculait : ce que nous avions pris pour un pavé rond était en fait un crâne humain parfaitement conservé. Mis au courant de ce fait, le propriétaire fit avec

notre aide des recherches en présence des gendarmes. Un squelette entier fut mis à jour, un chapelet autour des poignets. Des feuillets qui semblaient provenir d'un missel se trouvaient à côté de lui. Il s'agissait d'un moine, sans nul doute. La structure particulière du sol à cet endroit avait permis une conservation parfaite des ossements, car, après recherche dans les archives, nous apprîmes que le fondateur de cette abbaye avait demandé à être enterré à même la terre sous son propre édifice... Et, chose étrange, ce moine, durant sa vie, avait toujours un chat près de lui, comme compagnon... »
Encore une affaire particulièrement fantastique dans laquelle le chat joue un rôle de tout premier plan...
Et déjà, peu avant 1307, Philippe IV le Bel, le « roi de fer », fut terrorisé, en la commanderie templière d'Auzon, par un chat noir surgissant de sous le maître-autel de la chapelle : il avait cru voir le Diable...

 

Source : internet

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai - Sonia

Publié dans #Le Paranormal et Surnaturel...

Repost 0

Publié le 30 Août 2012

Dans les fables de La Fontaine, retrouvons les 2 meilleurs ennemis :



Le Chat et le Rat (livre VIII)

le-chat-et-le-vieux-rat[1]

Quatre animaux divers, le Chat grippe-fromage,
Triste-oiseau le Hibou, Ronge-maille le Rat,
Dame Belette au long corsage,
Toutes gens d'esprit scélérat,
Hantaient le tronc pourri d'un pin vieux et sauvage.
Tant y furent, qu'un soir à l'entour de ce pin
L'homme tendit ses rets. Le Chat de grand matin
Sort pour aller chercher sa proie.
Les derniers traits de l'ombre empêchent qu'il ne voie
Le filet ; il y tombe, en danger de mourir ;
Et mon Chat de crier, et le Rat d'accourir,
L'un plein de désespoir, et l'autre plein de joie.
Il voyait dans les lacs son mortel ennemi.
Le pauvre Chat dit : Cher ami,
Les marques de ta bienveillance
Sont communes en mon endroit :
Viens m'aider à sortir du piège où l'ignorance
M'a fait tomber. C'est à bon droit
Que, seul entre les tiens par amour singulière
Je t'ai toujours choyé, t'aimant comme mes yeux.
Je n'en ai point regret, et j'en rends grâce aux Dieux.
J'allais leur faire ma prière ;
Comme tout dévot Chat en use les matins,
Ce réseau me retient : ma vie est en tes mains ;
Viens dissoudre ces noeuds. - Et quelle récompense
En aurai-je ? reprit le Rat.
- Je jure éternelle alliance
Avec toi, repartit le Chat.
Dispose de ma griffe, et sois en assurance :
Envers et contre tous je te protégerai,
Et la Belette mangerai
Avec l'époux de la Chouette.
Ils t'en veulent tous deux. Le Rat dit : Idiot !
Moi ton libérateur ? Je ne suis pas si sot.
Puis il s'en va vers sa retraite.
La Belette était près du trou.
Le Rat grimpe plus haut ; il y voit le Hibou :
Dangers de toutes parts ; le plus pressant l'emporte.
Ronge-maille retourne au Chat, et fait en sorte
Qu'il détache un chaînon, puis un autre, et puis tant
Qu'il dégage enfin l'hypocrite.
L'homme paraît en cet instant.
Les nouveaux alliés prennent tous deux la fuite.
A quelque temps de là, notre Chat vit de loin
Son Rat qui se tenait à l'erte et sur ses gardes.
Ah ! mon frère, dit-il, viens m'embrasser ; ton soin
Me fait injure ; tu regardes
Comme ennemi ton allié.
Penses-tu que j'aie oublié
Qu'après Dieu je te dois la vie ?
- Et moi, reprit le Rat, penses-tu que j'oublie
Ton naturel ? Aucun traité
Peut-il forcer un Chat à la reconnaissance ?
S'assure-t-on sur l'alliance
Qu'a faite la nécessité ?

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai - Caroline

Publié dans #La Fontaine et les chats

Repost 0

Publié le 30 Août 2012

Cat and the sense of smell

(Free translation)

 555711 10150968907290778 1488860655 n

Smells act on temper for humans but also for animals.

 

The cat has an olfactory system 5 to 7 times more developed than ours (be forwarned that the flatter the nose is, the lesser is the sense of smell).

 

Some smells will excite the cat, others will make him play, will calm him, infuriate him or make him pee. These are the smells we are to going to see today.

 

We more and more buy organic products. It is better for the environment. However the cleaning base of such products are based on citrus or orange essential oil. These products kindle aggressivity in cats so much so that some will urinate to mask this aggressive smell.

 

The same applies to all citrus essential oils (lemon, grapefruit, orange, lemon grass, oranger). Essential oils being inside barks/peels, potpourri and even the citrus fruit dish on the table are to be banned.

 

We would only use these smells outside the house to stop a stray cat from coming up to your house to taunt your cat or inside one room which might be dangerous for the cat (i.e. a workroom with solvents).

 430239 10150522894860778 532865891 n

Think that when you smell an orange, your cat smells it 7 times stronger!

 

If you find your cat a bit aggressive, or if he suddenly starts peeing on your clothes, check the smells you use! While shopping, do not forget to check the component list of your cleaning products (wax, softener, washing powder, but also deodorant as well as perfumes).

 

To a cat, these smells are like a declaration of war. They can scratch, bite or attack a friend or a human without wanting too.

 

Try to use lavender and vanilla smells which are calming and soothing; mint as well as olive or nutmeg to make him play; rosemary or thyme to make him scratch his cat tree, and eucalyptus which is very good to help avoid colds in winter and help the cat to breathe.

 Alter-Ego-di-Diamanti-di-Luna-aka-Prince 0535

Marie-Hélène Bonnet

Cat behaviourist, Nutrition and Bach Flowers specialist

www.comportement-chat.com

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai- Marie-Hélène

Publié dans #English Section

Repost 0

Publié le 29 Août 2012

Cat and hierarchy

(Free translation)

7 juin 2012 035[1]

For the cat, we cannot really speak about domination or about pack effect. Indeed, the cat is a solitary animal, ethologically speaking, so there is no need of a hierarchy! Contrary to the dog or the wolf, not need to fight to know who will be the most capable of defending a group.

 

But, the cat having been domesticated, he had to learn to live in community with his fellow creatures, even if it is not what he prefers in his life of a domestic cat.

 

And it is there that us, human beings, often act wrong! Usually we use anthropomorphism all the time with our animals, but we do not even think of it for hierarchy!

04 SEPT 2011 HEIVA 033[1]

We watch out for the last cat arriving at home, either because it is kitten, or because it still does not know the house but in any case, we very often create a conflict which would never have taken place.

 

The cat has a very special psychology, he has rites, it is necessary for him to follow the same habits before attending to its activities. Because his rites must be respected, it is inconceivable for him to have to live with another cat obliging him to question his so precious habits. Cat and anarchy are never compatible! Thus, as soon as we are 2, a leader is needed. And this leader must be also accepted by the human beings.

 

And there, the cat is going to act as we used to before, when families lived all together. Grand-father was the head of the family. The cat is going to decide that the boss will be the one who was there before; not necessarily the oldest, the strongest, a male! No, the cat who arrived first in the house, the one who knows best the house and its customs.

06 juillet 2012 013[1]

So for cats, it is settled. As for human beings, a quarrel can arise about a little something. But as long as we human do not get involved in their cat business, it will not go farther!

 

And it is very often us, human beings, that destroy all this beautiful balance, by acting for the best in our opinion. By speaking first to the youngest cat, by only letting him sleep in our bedroom, wanting to give him time to get used to us, by scolding the cat who was there first if he spits for example.

 

 

You should not forget when we see 2 cats sleeping together, that it is not in his nature to act so, and that this balance is precarious. So, it is necessary to establish the regulation of the boss as soon as the 2nd cat arrives!

 

Rule no1: the boss is always right.

 

Rule no2: even if the boss is wrong, rule no1 applies …

7 juin 2012 072[1]

Always speak first to the boss cat, ask him if he wants to eat, drink, play, a cuddle and kiss cession, to go to sleep first. Even if you only spend 10 seconds with him, and one hour to the cat no2, he was first, and that is priceless for his feline dignity!

 

In a more important community, we can see "clans" being established according to the seniority. And contrary to what we would believe, the bigger the community, the easiest the integration.

 

The boss cat will lose his status only if he dies or leaves the house. In that case, cat no2 will automatically take the leader's place. Sometimes, a cat will immediately give up his boss position, if he does not feel able to lead the others and manage the conflicts. But it is only for the cat himself to decide.

 

By thinking of letting the boss cat go first, as we would do with our boss with regard to a colleague, things are very likely to run smoothly with no problem at all.

 

18 fevrier 2012 013

Marie-Hélène Bonnet

Cat behaviourist, Nutrition and Bach Flowers specialist

www.comportement-chat.com

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai- Marie-Hélène

Publié dans #English Section

Repost 0

Publié le 28 Août 2012

Jack Tripper, ou l’incroyable histoire d’un chat aveugle

 a

Les coups du sort peuvent parfois déboucher sur de belles histoires. C’est ce qui est arrivé à Jack Tripper, ce beau chat de gouttière qui est né sans yeux.

En temps normal, on n’aurait pas donné cher de sa peau : beaucoup de gens seraient découragés d’adopter un animal souffrant d’un tel handicap. C’était sans compter sur Jamie, une amoureuse des chats qui cherchait à en adopter un en début d’année 2010.

En accompagnant un ami dans une grange locale en Ontario (Canada, là où elle habite), elle aperçoit une chatte enceinte qui donnera naissance à une portée en avril.

Parmi les chatons, un retient son attention en particulier. Vous l’avez deviné, il s’agit de Jack ! Alors qu’elle souhaitait avoir un chat pour chasser les souris dans sa grange, elle décide d’adopter le félin comme animal de compagnie.



Un chat comme les autres… ou presque.

Jamie explique que son chat ne semble pas être plus dérangé que cela par son infirmité. En effet il a toujours vécu aveugle, ce n’est pas comme s’il avait eu à s’habituer à la cécité après un accident par exemple.

Lorsqu’elle l’a ramené chez elle, Jack à reniflé un peu partout en marchant avec précaution et au bout d’une heure, il s’était déjà approprié les lieux.

Il utilise surtout son flair et le toucher pour reconnaître son environnement. Lorsqu’elle le tient dans ses bras, le chat touche son visage avec ses pattes pour la reconnaître à la manière des aveugles humains.

Comme ses compères dotés de la vue, Jack Tripper adore jouer des heures durant. Son jouet favori : un petit oiseau qui gazouille quand il joue avec ! Sa maîtresse précise que les jouets qui font des sons et ceux contenant de l’herbe à chat sont ses préférés. En revanche, impossible pour lui de s’approcher des produits frais que cultive le père de Jamie dans son jardin.
 

z
Jack Tripper dans le feu de l'action !

« Jack s’en sort très bien tout seul »

Malgré son handicap, le félin n’a pas de besoins spéciaux et Jamie le traite comme n’importe lequel de ses chats.

Cependant, leur vétérinaire n’a pas manqué de leur donner des informations intéressantes par rapport aux conditions de vie particulières de l’animal.

Par exemple, Jack n’a pas le sens du jour et de la nuit et s’adapte donc au rythme de ses maîtres : il joue pendant la journée et dort la nuit même si le chat est un animal nocturne à l’origine.

De même lorsqu’il a été castré, le vétérinaire lui a épargné la collerette de protection qui évite aux animaux d’être en contact avec leur cicatrice. Cela aurait pu perturber Jack qui utilise beaucoup ses autres sens pour se repérer dans l’espace.

Aujourd’hui, Jack Tripper est un chat heureux et entouré d’amour qui s’amuse beaucoup avec son copain Bear, l’autre chat de Jamie.



Et vous, avez-vous déjà connu ou vécu avec un animal souffrant d’un handicap ?

Pourriez-vous adopter un animal souffrant d’un handicap ?

 

 

Source : Internet

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai - Sonia

Publié dans #Belles histoires

Repost 0

Publié le 28 Août 2012

How can I please my cat?

 Georgia bébés 8jours 034 - Copie

Now this is a question with many answers! Let’s start by reviewing fundamentals: the cat is a territorial carnivorous animal, communicating with pheromones. Remember that we humans continue to give off pheromones although we have lost the ability to consciously decipher them. Our pheromones are 95% identical to cats’.

 

We can now start thinking of a few things. Talking to your cat, showing him your unconditional love but also to reassure him, and make him understand that without him life would be sad. In my therapies, I always ask people to spend a few minutes everyday really talking to their cats. Telling him what we really feel, that he has nothing to do with our annoyance due to a colleague when we go back home in the evening.

 Georgia bébés 8jours 059 - Copie

Do not forget that once you leave home, your cat completely ignore where you are and what you are doing. Working and shopping simply do not exist for him. For him, when you leave, you are going hunting. And if you come back home upset, it probably is because you had difficulties in finding enough to feed everyone and that you hold it against him for not having helped you.

 

Another way is to give your cat some delicacy he particularly likes that we would give during moments of complicity and loving. It is like a reward to thank him for being there with you and that you love him.

 

Inviting your cat to share a moment of playing and pleasure for him. It you cat goes overboard, it is important not to scold him or try to punish him. If claws are out, stop him by saying no, reassure him and start playing again. If he acts like that it is due to the heat of the moment and probably a little bit of lack of psychosocial weaning.

 

A moment of tenderness can be the most beautiful gift for a cat: on the bed in the morning or on the sofa in the evening. Opportunities are not lacking. It de-stresses us and does him a world of good to know that we take time for his welfare.

 

Some cats are crazy about the catnip that we grow and which is in fact wheat germs. Smells are important for cats. Catnip, the real one, is a mint variety exciting the cat’s senses. He is then wanting to play, roll over, run everywhere like mad – that too is very pleasant to him.

 

A happy cat is a cat that does not stress (or almost). A stressless cat is a cat with no behavioural problems! Spending a few minutes here and there with the cat is worth it.

 Georgia bébés 8jours 013 - Copie

Should you have 2 or several cats, please respect the seniority order. You do not cuddle the youngest without having first cuddled the oldest ones!

 

So you see it is very easy to please your cat, but the reverse is also true: an abrupt tone of voice, a brusque move, being upset against somebody, throwing a ball to the younger one. All of these may start little cataclysms in the life of our domestic cat.

 

Let me remind you that in the wild, feral cats do not suffer from stress, being too busy to hunt for food. Our cat with his easy life does not have to worry about food. But he must keep his mind busy for fear of going on in circles. Leaving music or the TV on when you leave for work is another way to please him. He will feel less alone.

 

Being alone is the enemy of our cat. Try not to leave him alone too often: going away every week-end and leaving him alone while you work all week long is just too much for him. Try to get him used to follow you for his pleasure and yours!

 

Do not think that a second cat will make him feel less alone for sure! Being a solitary territorial animal, living with others is not part of his logic, even if he accepts it. It could be the complete opposite whereas you are doing it for his own good. He will feel that you will cut in half cuddles and playtimes as well as your love for him. He does not understand that you can give as much to each animal. He is used to think as the centre of universe. And everybody knows that the centre of universe cannot have any competition.

 Georgia bébés 8jours 135

Finally, remember that a cat does not like to be forced to do what we want. So by letting him do what he wants when he wants is a great source of pleasure for him. However this does not mean that there can be no limits.

 

What else but wishing you lots of happiness with your cat can I do!

 

Marie-Hélène Bonnet

www.comportement-chat.com

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai- Marie-Hélène

Publié dans #English Section

Repost 0

Publié le 27 Août 2012

Des Timbres et des Chats....


Depuis que la poste existe à travers le monde, les timbres ornent les envois.

De nombreuses collections ont vu le jour afin de rassembler ces petites lucarnes de vie qui voyagent de pays en pays.

 


Bien souvent, les pays honorent les animaux, les spécialités, les paysages, les grands personnages, et bien d’autres sujets encore.

 
Parmi toutes ces collections, nous retrouvons évidemment les chats, et une petite sélection m’a permis de vous présenter les principaux timbres représentants des siamois et des thaïs

Pour le plaisir de vos yeux, bon voyage à toutes et tous !

 

29033

 

 

49402647 p

 

 

 

 

 

49402702

 

 

49402760

 

 

49402865

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai- Marie-Hélène

Publié dans #Les timbres

Repost 0

Publié le 25 Août 2012

Chats ailés

Chat doté d'appendices ressemblant à des ailes

 

 

 image001

Les chats ailés ne sont pas qu'un mythe. Ils existent !

C’est un phénomène très rare dans le monde, appelé « Pauca Billee », un terme venant de l’hindi qui signifie « chat ailé ».

Certes, leurs ailes ne leur permettent pas de voler. Il s'agit plutôt d'une anomalie rare.

Certain peuvent bouger leurs ailes, mais aucun à ce jour n'a encore réussi à… décoller. :o)

 

 

 image002

Des félins ailés apparaissent dans certaines légendes :

 

- Certaines créatures mythiques sont décrites comme des félins ailés, comme le griffon (mi-aigle, mi-lion) ou le sphinx (parfois représenté comme un félin doté d'ailes et d'une tête humaine).

 

- Il est parfois dit sur Internet que la déesse égyptienne Bastet était dotée d'ailes, cependant, cette information est incorrecte et il n'existe aucune représentation de chat ailé dans l'iconographie de l'Égypte ancienne : Bastet était habituellement représentée comme un chat, un lion ou une femme à tête de lion.

 

- Dans la mythologie nordique, la déesse Freya se déplace dans un char tiré par deux chats. Ces derniers sont représentés avec des ailes sur certaines peintures et dessins modernes, mais il s'agit d'une invention récente qui n'est pas mentionnée dans la légende scandinave.

 

- Comme les chauves-souris, les chats sont parfois associés au Diable. En conséquence, des chats dotés d'ailes membraneuses ont parfois été dessinés pour représenter des démons.

 

 a

Représentations de chats ailés démoniaques





- Des chats ailés appelés tressyms apparaissent également dans l'univers médiéval fantastique de Donjon & Dragons. Ils semblent toutefois avoir été inventés de toutes pièces pour les besoins du jeu et ne s'inspirer d'aucune mythologie en particulier.

 

 image006

Des cas réels de chats ailés ont toutefois été répertoriés depuis le XIXèmesiècle au moins.

 

Il y aurait au total environ 140 témoignages connus et au moins 20 photographies de chats ailés.

Les cas sont rares. Le premier a été décrit en 1842 en Angleterre. Il y en a eu 13 autres depuis. La première photo d'un chat ailé est parue en 1899 dans Strange Magazine. On y voit un chat à poil long muni de deux excroissances semblables à des ailes sur le dos. Il pouvait les faire bouger, maîtrisant complètement cette partie inhabituelle de son anatomie. Malheureusement, il mourut après que quelqu'un ai eu la très mauvaise idée de lui couper les ailes.

 

 

 image007

Un chat du même type, noir et blanc, fut capturé à Oxford (Angleterre) en 1933. Il fut emmené au zoo de la ville. Ses ailes mesuraient 15cm.

 

 

 image005

C'est toujours en Angleterre, dans les années 1960, que fut un jour photographié dans une cour de Manchester le chat ailé ayant les plus grandes ailes sur tous les cas connus. Ses ailes mesuraient 29cm.

 

 

 

Les derniers cas sont plus récents. L'un date de 2004, en Russie. Malheureusement, le temps qu'un journaliste se rende sur les lieux, les habitants du village où se trouvait el chat ailé, effrayés, croyant voir en lui le diable, l'avaient tué. Le tout dernier cas date de 2008. En Chine, dans un village de la province du Qingyan, plusieurs chats ailés font sensation. La propriétaire de l'un d'entre eux raconte qu'au départ c'était un chat normal. Deux excroissances sont apparues et ont grandit. Au bout d'un mois son chat était devenu un chat ailé.

 

 

 image009

 

Mais d'où viennent ces mystérieuses ailes ?

 

Trois phénomènes peuvent mener à l'apparition « d'ailes » chez les chats :

 

- Des amas de poil emmêlés peuvent se former sur les flancs de chats, donnant l'illusion qu'ils ont des ailes. Ce problème résulte d'un mauvais entretien du pelage.

Remarquez que les chats  ailés ont quasiment toujours le poil long. Il s'agit de poils restés après la mue. S'accrochant au nouveau pelage, ils ont formé des plaques de poils morts ressemblant à des ailes. Mais dans la plupart de cas ces ailes ne sont pas seulement de poils mais aussi de peau.

 

 

 image011

Exemple « d'aile » constituée de poils emmêlés

 

- Des malformations congénitales peuvent expliquer certains autres cas : elles peuvent en effet prendre la forme de membres surnuméraires sur le dos, éventuellement susceptibles de bouger lorsque l'animal déplace ses autres pattes.

On parle aussi de la présence de membres vestigiaux sur le corps de l’animal due, lors de la conception fœtale à une mauvaise séparation de deux œufs censés donner des jumeaux. Dans certains cas, on a la formation d’un seul individu possédant des parties mineures parasites du deuxième jumeau.

 

 image012

Chaton malformé naturalisé

 

- Enfin, certains cas sont attribués à l'asthénie cutanée féline, une maladie qui rend la peau anormalement élastique. En conséquence, celle-ci peut se déformer et donner naissance aux « ailes » observées chez certains individus.

Il existe donc une maladie féline d’origine génétique rare nommée asthénie cutanée se caractérisant par une élasticité et une fragilité extrême de la peau. Dans le tissus conjonctif du derme , un manque en collagène fait que celui ci ne peut plus assurer son rôle d’enveloppe tissulaire, la peau devient lâche et flexible au niveau du dos, des épaules et des hanches et forme un replis sur chaque coté qui pend vers le bas, ce replis recouvert de poils donne l’apparence d’une aile. Le manque en collagène fait que la peau n’a plus de résistance à la traction, elle se déchire facilement au moindre choc ou grattage. Lorsque la peau affectée se trouve dans une région musclée, des muscles peuvent se retrouver à l’intérieur des replis donnant à l’animal l’aptitude à soulever et à remuer doucement ses « ailes ».

La maladie nommée chez les moutons et le bétail dermatosparaxie, chez le cheval, dysplasie collagène et chez l’homme le syndrome de Ehler-Danlos a donné lieu à des monstres de foire qui arboraient une peau excessivement élastique.



Toujours est-il que les chats ailés sont devenus au fil du temps un mythe.

Une légende vivante, pourrait-on dire, puisqu'on en trouve encore aujourd'hui en Chine !



 



image013

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai - Sade

Publié dans #Le Paranormal et Surnaturel...

Repost 0

Publié le 24 Août 2012

Dans la suite de nos fables méconnues, voici un extrait du livre VII :


iz4vhiuo[1]

Le Chat, la Belette, et le petit Lapin (livre VII)



Du palais d'un jeune Lapin
Dame Belette un beau matin
S'empara ; c'est une rusée.
Le Maître étant absent, ce lui fut chose aisée.
Elle porta chez lui ses pénates un jour
Qu'il était allé faire à l'Aurore sa cour,
Parmi le thym et la rosée.
Après qu'il eut brouté, trotté, fait tous ses tours,
Janot Lapin retourne aux souterrains séjours.
La Belette avait mis le nez à la fenêtre.
O Dieux hospitaliers, que vois-je ici paraître ?
Dit l'animal chassé du paternel logis :
O là, Madame la Belette,
Que l'on déloge sans trompette,
Ou je vais avertir tous les rats du pays.
La Dame au nez pointu répondit que la terre
Etait au premier occupant.
C'était un beau sujet de guerre
Qu'un logis où lui-même il n'entrait qu'en rampant.
Et quand ce serait un Royaume
Je voudrais bien savoir, dit-elle, quelle loi
En a pour toujours fait l'octroi
A Jean fils ou neveu de Pierre ou de Guillaume,
Plutôt qu'à Paul, plutôt qu'à moi.
Jean Lapin allégua la coutume et l'usage.
Ce sont, dit-il, leurs lois qui m'ont de ce logis
Rendu maître et seigneur, et qui de père en fils,
L'ont de Pierre à Simon, puis à moi Jean, transmis.
Le premier occupant est-ce une loi plus sage ?
- Or bien sans crier davantage,
Rapportons-nous, dit-elle, à Raminagrobis.
C'était un chat vivant comme un dévot ermite,
Un chat faisant la chattemite,
Un saint homme de chat, bien fourré, gros et gras,
Arbitre expert sur tous les cas.
Jean Lapin pour juge l'agrée.
Les voilà tous deux arrivés
Devant sa majesté fourrée.
Grippeminaud leur dit : Mes enfants, approchez,
Approchez, je suis sourd, les ans en sont la cause.
L'un et l'autre approcha ne craignant nulle chose.
Aussitôt qu'à portée il vit les contestants,
Grippeminaud le bon apôtre
Jetant des deux côtés la griffe en même temps,
Mit les plaideurs d'accord en croquant l'un et l'autre.
Ceci ressemble fort aux débats qu'ont parfois
Les petits souverains se rapportants aux Rois.

 

 

le%20chat%20la%20belette%20et%20le%20petit%20lapin[1]

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai - Caroline

Publié dans #La Fontaine et les chats

Repost 0

Publié le 22 Août 2012

La relation maître/thérapeute

 a

Voilà un sujet qui ne concerne pas directement Minou. Mais plutôt vous et moi. Vous le maître aimant de Minou, qui avez repéré un problème dans sa façon d’être, et moi, la thérapeute comportementaliste qui va vous aider à mieux comprendre ce qui se passe et comment en venir à bout rapidement pour le bien de Minou mais aussi pour le votre.

 

Il est bien sûr normal de se poser des questions sur le bienfondé de mes propos et sur mes compétences. Au-delà de la perte de temps que cela pourrait générer, mais aussi de la perte d’argent, il y a aussi le fait que la santé mentale de Minou pourrait ne pas changer.

 

Il en est de même quand on doit voir un nouveau médecin, ou un nouveau conseiller quel qu’il soit.

 a

Toutefois, nous devons collaborer ensemble et faire en sorte de sortir Minou de sa mauvaise passe, moi par mes conseils, vous par l’application de ces derniers. Une relation de confiance doit s’installer entre nous dès le départ. Si après quelques mails échangés ou quelques mots par téléphone votre suspicion ne passe pas, ou si moi, je ne vous sens pas près à faire le nécessaire réellement, alors la relation entre nous ne peut fonctionner, et nous n’aiderons pas Minou, bien au contraire. Dans ce cas, il ne faut pas insister. Je comprends parfaitement que l’on ne donne pas suite à un échange et que l’on se sente plus à l’aise avec un autre thérapeute, le courant ne peut pas passer à chaque fois. Il ne faut en aucun cas forcer les choses. Il m’arrive aussi de dire « non, je ne peux rien pour vous » uniquement parce que je ne me sens pas à l’aise avec mon interlocuteur.

 c

C’est rare, heureusement, mais cela arrive malgré tout ; je pense que les rares fois où dans les 2 sens nous avons voulu passer outre et que nous avons collaboré par ma force des choses, cela ne s’est pas bien passé. Le chat sent que son maître ne croit pas en ce qu’il fait ou dit.

 

Dernièrement j’ai été confronté à un problème similaire : un cas de mésentente et d’agressivité chez un jeune chat qui allait finir par être placé si aucune solution n’était trouvée. J’ai répondu au mieux aux questions de sa maitresse affolée à l’idée de perdre son chat. Mais cela n’a pas suffit, elle avait déjà eu affaire a une consœur qui n’avait pas su résoudre le problème, et n’avait fait qu’envenimer une situation déjà bien tendue. La maitresse de ce chat a eu peur que je ne sois pas capable de répondre à ses attentes, et un climat très tendu s’est instauré entre nous. Comment pouvais-je dans ce cas précis travailler pour le bien être du chat si l’on ne m’écoute pas ou remets en doute chacune de mes paroles ? J’ai préféré ne pas intervenir.

 d

Mais je vous rassure, la plupart du temps, lors d’une consultation tout se passe bien, on rit même parfois pour détendre un peu l’atmosphère et cela aide aussi à dédramatiser la situation en prenant un peu de recul. Fort heureusement d’ailleurs, cela fait plus de 8 ans que j’aide quotidiennement des chats à sortir de leurs problèmes comportementaux !

 

Alors, n’hésitez pas à prendre votre téléphone ou m’envoyer un mail si vous pensez avoir besoin de moi !

 

Marie-Hélène Bonnet

www.comportement-chat.com

 

q

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai- Marie-Hélène

Publié dans #Le Comportement

Repost 0