Publié le 30 Décembre 2012

Dans les années 2000, constatant que le siamois traditionnel était souvent demandé, mais aussi qu’il existait sous le nom de thaï dans divers pays, un duo « d’éleveurs » plus ou moins bien intentionnés, ont voulu profiter de cette forte demande pour y gagner beaucoup. Seulement voilà, un chat sans papiers officiels n’étant considéré que comme un gouttière, il fallait pour le vendre au prix fort le faire revenir au grand jour avec une race reconnue. Sur le papier, cela semble simple, mais dans la pratique, beaucoup moins : il faut être crédible, avoir un dossier solide, etc. Un club voyait donc le jour, établissait un cahier des charges des plans d’élevages, et finissait par obtenir en décembre 2002 la reconnaissance du Thaï par le LOOF. Notons bien que c’est là le seul point positif de cette aventure !


Une fois cette formalité indispensable accompli, il fallait produire rapidement un grand nombre de chats, et pour cela, soit on achète des chats déjà reconnus en Europe ou au USA, soit, on passe par le RIA. RIA, pas très cher à l’époque et qui permettait qu’un juge estime sur les apparences du chat qu’il appartenait à la race, et que ses descendants pouvaient prétendre à un pedigree Riex.
Mais voilà, les juges à l’époque ne connaissaient pas ou peu le nouveau standard, le chat par lui-même ayant disparu des jugements depuis fort longtemps. Dans ces cas là qui mieux qu’un Président de club de race peut aider ou informer ? Donc si le dit Président présente lui-même des chats, on ne peut que logiquement se dire qu’ils sont au standard, et les accepter au titre du RIA. En usant, voir abusant de ce statut, des dizaines, voir des centaines de chats ont été reconnus, et pas toujours au réel standard.

 

Si on part du principe que tous les siamois thaïs sont colorpoint, on doit aussi se dire que tous les colorpoint ne sont pas forcément des thaïs, mais en oubliant ce principe de base, tout devient permis, et tous les colorpoint deviennent des thaïs RIA ! Et pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Pourquoi juste les colorpoints ? Allez, on fonce, on va introduire de nouveaux patrons comme le tabby ou le tortie dans la race. Patrons tabby ou tortie, qui ne peuvent en aucun cas appartenir à la race d’origine, comme ce club la revendiquait pourtant haut et fort ! Et qui dit tortie, dit red… ou golden. Et nous voilà avec des couleurs d’un autre monde dans la race. Mais aussi des chats trapus, courts sur pattes, cobby, bristishé, persanés, à poils plus ou moins long, avec des groins, des stops, et j’en passe : le loup était entré dans la bergerie, et 10 ans plus tard nous peinons à faire reprendre la bonne route aux thaïs tant dans son apparence que dans ses patrons et couleurs ! Depuis des années des éleveurs importent des chats dont les lignées sont pures et exemptes de ces dérives commerciales nées dans la tête d’un duo infernal et reprises par des opportunistes croyant qu’ils vont faire une bonne affaire en vendant des chats qui ne sont pas « comme les autres »,  et pour cause, ils ne sont pas de bonnes lignées et ces croisements apportant couleurs et patrons nouveaux, ou apparences non foreign, ne peuvent se revendiquer thaïs en toute bonne foi. Du reste à ce jour, certains continus à faire rentrer en RIA des chats non-conformes…

 

Mais revenons à nos thaïs : Ria et Riex, c’est bien mais cela laisse des pedigrees incomplets, donc des chats qui ne peuvent être vendus aussi chers que si les pedigrees sont complets, alors, on arrange des arbres généalogiques pour le moins fantaisistes. Non seulement cela correspond à des délits relevant du droit pénal, tel que le faux en écriture, mais seul le LOOF peut délivrer des pedigrees en France, ou une fédération reconnue en Europe, en aucun cas un simple club. Ceci est aussi une fraude, relevant de l’escroquerie : on vend un chat qui ne correspond pas à la description, et dont la généalogie devient contestable, et légalement encore c’est une grave infraction. D’où l’intervention de la DGCCRF et du LOOF afin de stopper ces méfaits, la radiation du dit club est aujourd’hui ce qui nous intéresse, au-delà des diverses poursuites judiciaires qui elles ne nous regardent pas.
Le Thaï redevenait orphelin la porte était ouverte à de nouvelles malversations, certains autres éleveurs embusqués dans l’ombre attendant de pouvoir faire leur trou au détriment de la race elle-même n’attendaient que cela pour sauter sur l’occasion. C’est alors que l’ancien Président du LOOF nous a demandé d’intervenir pour la race, pour sa pérennité, et pour redorer le blason si vite terni par ce duo infernal… EuroThaï voyait le jour dans les mois qui suivirent.

 

Depuis, ce duo n’a pas pour autant cesser de vouloir faire son beurre sur le dos des chats, loin de là ! Un nouveau club, mais non reconnu comme officiel, un beau discours disant que ce qui est officiellement appelé thaï n’est pas le vrai chat (ils ont si peu fait pour il faut dire !), et de là à affirmer que quelques chats de rues ou de fermes colorpoints sont des chats de la race originelle, même si personne ne peut en attester avec certitude, et certainement pas le fermier qui a vu la minette se faire prendre par le gros matou du coin qui n’a rien de la race, mais chut, on ne va pas le dire, sinon le chat devient un pure gouttière ! Mais cela ne suffit pas pour justifier un prix exorbitant pour un chat qui ressemble de loin par temps de grand brouillard avec un minimum de presbytie à un thaï ! Alors ce duo infernal a trouvé une solution : modifier la vérité à leur avantage ! Le LOOF refuse de reconnaître leurs chats suite à leurs dérives ? Si on disait plutôt que le LOOF ne reconnaît pas la race des siamois traditionnels, tout simplement, il y aura bien quelques pigeons pour y croire ! Partant de là, on peut demander un prix équivalent à celui d’un chat de race, puisqu’il est vendu en tant que tel même sans papiers !

De là à entasser dans le grenier des dizaines de chats dans des boxes de 5m² à peine, il n’y a qu’un pas, et il a voté été franchit par l’ancien président de ce club déchu.
On a gardé de l’époque des noms de domaine internet, qui permettent quand on recherche un siamois traditionnel de tomber en priorité chez eux, et le grand public mal informé sert de pigeon tout trouvé. La boucle est bouclée, ou presque, parce que depuis des années EuroThaï informe et dénonce ces pratiques douteuses qui n’ont qu’un but : l’argent que pourrait rapporter l’engouement pour ces chats magnifiques que sont les thaïs, les vrais !

 

N’oubliez jamais qu’un chat sans pedigree est un chat de gouttière, même si les parents n’en sont pas. Et un chat de gouttière ne peut se vendre plus cher que le prix des vaccins et de la puce qu’il a reçu, soit 250 voir 300 euros pas plus… Ne vous laissez pas berner par des belles histoires à dormir debout...

 

En novembre 2005 le LOOF a même été amené faire un communiqué officiel sur son site. Il faut souligner le caractère exceptionnel de cette démarche, en voici le contenu :

 

Chathaï (22 11 05)

Le club de race Chathaï n’est plus affilié au LOOF.

Nous mettons en garde les futurs acquéreurs de chats de race Thaï nés en France sur le fait que, pour cette race féline comme pour les autres, l’appellation chat de race est réservée aux seuls chats munis d’un pedigree LOOF (loi du 6 janvier 1999, article 16, al.III).

Les associations qui proposent des Thaïs avec une autre généalogie sont hors la loi.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Le Thaï - l'élevage et le LOOF

Repost 0

Publié le 29 Décembre 2012

Cuisinez les biscuits de Noël pour vos minous

 

Biscuits à la sardine

& 

Tous les sites culinaires pour chats parlent de ce plat de gourmet.

Voici donc la recette que vous pourrez tester chez vous.

 a

Ingrédients :

200 g (7 onces) de sardines en boîte écrasées

60 ml (1/4 de tasse) de lait écrémé en poudre

125 ml (1/2 tasse) de germe de blé

 z

Préchauffer le four à 180°C.

Bien mélanger ensemble tous les ingrédients.

Façonner le mélange en 24 petites boulettes.

Les déposer sur une plaque de cuisson graissée.

Les écraser avec une fourchette.

Dorer les biscuits au four préchauffé.

 

 

 

Délices pour chats (et chiens aussi)

 e

On les trouve souvent lors des expositions canines mais les chats en raffolent aussi et sont tout simplement

conquis par ces petits biscuits.

 

Ingrédients :

1 boite de sardine (ou bien thon, saumon... etc... penser à varier !)

1 oeuf

farine (jusqu'à ce que vous obtenniez une pâte.)

 

Mélanger les ingrédients.

Etaler la pâte avec un rouleau à pâtisserie.

Faire de petits biscuits avec des emporte pièces si vous en avez.

Mettre au four (200°C) pendant quelques minutes (surveillez).

C'est prêt !

 

 

Biscuits au hareng

 r

Pour ces biscuits au hareng, les chats aiment ou n’aiment pas du tout !!

Il ne fait pas l’hunanimité... mais il mérite d’être essayé quand même.

 t

Ingrédients :

85g de hareng à l'eau égoutté (une boîte de 100g net)

1/2 tasse de lait en poudre

1/2 tasse + 25ml de farine

50ml d'eau froide

 

Au robot, mélanger le hareng, 1/2 tasse de lait en poudre, 1/2 tasse de farine, 50ml d'eau froide.

La texture sera assez collante, former une boule et fariner avec les 25ml de farine restants.

Abaisser et découper comme bon vous semble... au couteau ou avec des emporte pièces en forme de coeur

comme ici.

Mettre au four à 350° pendant 10mn.

 

 

 

Bouchées gourmandes

 i

Ingrédients :

1 mesure de farine pour pain de campagne

1 mesure de farine blanche

½ mesure de poudre de lait

1 boite de thon à l’huile

1 oeuf battu

Quinoa Royale, 2 cuillères à soupe

Un peu de levure Alsa.(1/4 de sachet)

1 carotte râpée finement

½ pomme coupée en mini dés.

 

Dans la jatte de Peau d’ Ane, versez les deux farines, le ¼ du paquet de levure Alsa, la poudre de lait, la carotte

râpée, et la ½ pomme, sous l’oeil attentif de votre minou.

 u

Mélangez, puis ajoutez le thon à l’huile.

Choisissez un thon ou il y a de l’huile dans la boite.

Ajoutez l’oeuf préalablement battu.

Bien mélanger.

 

Farinez votre planche et finissez de pétrir la pâte à la main.

Allumez votre four à 170°.

Formez un boudin et partagez-le en trois.

Etalez la pâte au rouleau et détaillez et petits carrés.

 i

Posez-les sur une plaque avec papier cuisson et enfournez à four chaud.

Cuisez 10 mn et retournez les petits biscuits.

Puis cuire encore 5 mn.

Faire les deux autres fournées de la même façon.

Lorsque vous avez terminé votre 3 ème plaque, remettez tous vos petits gâteaux sur une dernière plaque et

recuisez-les encore 5 mn.

 

Eteignez votre four et laissez-les refroidir à l’intérieur.

Ils vont durcir un peu plus pour plus de conservation.

Et pour finir, une petite photo récapitulative des ingrédients dont vous aurez besoin pour gâter vos minous

avec ces biscuits gourmands.

o

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Cuisine

Repost 0

Publié le 28 Décembre 2012

Cabane pour chat sans-abri : Construire une maison en polystyrène...

 urddz8mx

 

Les chats aiment le confort et la chaleur. Ceux qui ont eu le malheur d'être abandonnés ou de naître dans une cour d'immeuble, un terrain vague, sont très souvent exposés au froid et aux intempéries.

En fait, les chats redoutent plus encore l'humidité que le froid et dans certaines régions, leur vie hivernale peut se révéler un véritable enfer.

 

Comment leur fabriquer des abris douillets et chauds, sans clou, sans marteau ?

01

C'est très simple !

Peut-être plus que tout autre animal, le chat aime dormir dans un endroit chaud et douillet.

Malheureusement, la plupart des chats errants n'ont pas cette chance et l'hiver est une dure saison pour eux.

Beaucoup passent la mauvaise saison dans le froid et la pluie, ce qui peut leur être fatal.

Pour rendre le quotidien de ces chats sans foyer un peu plus supportable, on peut installer dans les endroits qu'ils fréquentent de petits abris, construits avec peu de moyens, voire même 0€, mais avec un peu de temps et beaucoup d'astuce !

 

1) Utiliser une grande caisse fermée en polystyrène achetée chez Métro, à environ 8€ l'unité.

Le polystyrène a l'avantage d'être un très bon isolant: il gardera bien la chaleur du chat, tout en étant imperméable, contrairement au bois ou au carton.

 

A noter, que l’on peut les obtenir gratuitement chez certains commerçants, notamment les poissonneries et les animaleries.

 

02 

 

2) Une petite ouverture pour permettre au chat de passer a été percée sur un grand côté.

Le polystyrène se découpe très bien avec une petite scie ou un gros couteau (style couteau à pain).

Cette porte ne doit pas être trop large : le chat aime mieux se sentir confiné et le froid ou la pluie ne doivent pas rentrer.

 

 03

 

3) La caisse est enfermée dans un grand sac poubelle pour renforcer l'étanchéité et éviter que les chat ne se fasse ses griffes sur le polystyrène.

Une vieille couverture (ou un vieux pull chaud) est placée au fond de la caisse, pour que le chat puisse y dormir confortablement.

Un bout de nappe en plastique peut être intercalée entre le fond et la couverture.

N’oubliez-pas aussi de bien fermer et scotcher le couvercle de la cabane !

 

 04

 

4) Installer la caisse dans un endroit abrité du vent et de la pluie, contre un mur et près de l'endroit où le chat se nourrit... si des âmes généreuses viennent lui apporter quelques croquettes.

Plusieurs chats peuvent loger dans la même cabane.

 

 

 

Comme vous venez de le constater, cette cabane est donc très facile à construire et ne revient pas à cher !

On a tous en bas de chez soi un petit chat sans-abris qui va devoir affronter l’hiver...

S’il vous plait, prenez un peu de votre temps libre et, seul ou avec vos enfants, contruisez une petite cabane pour le protéger du froid et des intempéries.

Dans le prochain Thaïmag, je vous donnerais une autre astuce pour fabriquer un distruteur à croquettes (mangeoire) et un abreuvoir, pour nos amis chats errants... et pour 0€ de budget !

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Bricolage

Repost 0

Publié le 27 Décembre 2012

Raconte-moi…

An old cat

004 (2) 

There was an old discreet Sir in the waiting room. He removed his cap and put it next to him on the bench, an old wicker basket. He speaks quite slowly as if he was afraid of disturbing. He was exchanging some politenesses with our secretary to his desk. I’m in the room of consultation ; I finish writing an index form of hospitalization while lending an ear attentive to the conversation whick leaks out, on the verge of the audible, by the half opened door.

I didn’t recognize him, even if I know that I have already seen his mate. Stuck on the index form of hospitalization, I cannot read the appoinment diary ; so, I listen, I listen to an old man telling his cat. He is 20 years old. He should have die 5 months ago but I saved him. HE came back for an euthanasia two months ago. He still came back with him at Home. This time, according to him, he will not spend Christmas with him, he resigned itself to it. He was able to take advantage of his old tomcat beyond what he would have imagined but he knows that we do not stop the age and the disease. HE would like to bury his companion in his garden.

I’m going to play the innocent. A glance to the index form of the old cat and the memories came back to me. A naughty mammary, enormous tumor which I had punctured. By the age of the animal, I have spread at once the surgery thinking that with the draining  and some medicines with palliative aim, he would still have few weeks in front of him. When he brings back him to me, the cyst wasn’t here again but the old cat had a naughty gastroenteritis. Probably without any link.  He was dehydrated, in low hypothermia. He didn’t eat anymore but I had verified the lack of renal insuffiency and tried a simple medical treatment which had perfectly worked.

005

And this time ?

« So Sir, What is the problem with the tomcat ? »

« Oh you know…. It’s the end. »

His voice is as soft as in the waiting room. I fall with a tone of my voice. He’s not dead. The old cat grumbles a little bit, but he agrees to come on my knees. As usual in the beginning of consultation, I sit down on the table of examination to bring out the animal of its basket.  Not be anxious, not force him, let him accept cherishes and stay naturally with me. It doesn’t work always, but this time, nothing to say. Immediate humming.

" His tumor drilled, some liquid flowed and that bled, nevertheless it was not big as the first time, you know... "

The old Sir holds his cap and put it between his fingers, pressing and turning it. The joints of the fingers are white because of the squeezing so hardly pale to wait for my verdict. He holds the chin forward cheek discreetly with his dentures. I say nothing, I cherish the cat which I turned on the back. He allow me to scratch his chin, and  lays down quitely. HE has a naughty hole in the middle of the belly, next to the navel.

DIVERS 009

Three centimeters in diameter, one or two of the depth in the sucutaneous tissue. Around the wound, the hair is smoothed, licked. The wound is apathetic or almost it doens’t bleed. Some tracks of tissue of granulation doubtless due to the incessant licked.
The cat hums, the old sir tells me his voracious appetite, his cuddles and his endless naps near the stove. I say nothing.

 

A long silence settled down. The old Sir waits that I pronounce my conclusion : « This time, it’ll be the euthanasia »

So, I took a deep breath. The old Sir moves forward the chin, his cap doesn’t move anymore, the fingers are white, so white.

« Well, two injections, one or two boxes of swill, and he comes back home. I’m going to leave you a flask of antiseptic, he will have antibiotics, but he will see a new year. »

The fingers of the old man became red but he didn’t release his cap. He lets escape one « Ah » at the same time surprised and relieved. I tighten him the tomcat.

«  Merry Christmas »

MOKA 010 - Copie

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #English Section

Repost 0

Publié le 26 Décembre 2012

 

idees-recues1

Les chats peuvent voir dans le noir total :

L’anatomie de l’œil du chat fait qu’il voit comme en plein jour avec la seule lueur des étoiles. En effet, il a beaucoup de bâtonnets dans l’œil qui amplifie une lueur. De jour, le chat est handicapé et souvent aveuglé, sa pupille est presque fermée pour s’ouvrir au maximum le soir ou la nuit. Mais s’il n’y a aucune lueur, pas même une étoile, le chat est aveugle. D’ailleurs le seul moyen de stopper 2 chats qui se battent est de les mettre dans le noir total !

 

46

 

 

 

Le chat à besoin d'amis :

C’est bien une idée humaine que de penser que les autres espèces vivent sur notre modèle, avec des contacts sociaux, et des relations. Par anthropomorphisme on contraint le chat à vivre en communauté, alors qu’ancestralement, c’est un animal solitaire qui ne tolère pas ses congénères sur son territoire. A l’opposé, le chien, animal de meute, pour des raisons pratiques et contraignantes restera seul, alors qu’il ne devrait pas. Le chat seul ne s’ennuie pas, un autre chat est une compagnie qu’il accepte pour votre plaisir mais pas pour le sien !

 

Dada (3 ans) et Fafa (9 mois) 

Quand le chat fait pipi faut lui mettre le nez dedans :

Quand la chatte éduque ses petits, elle leur fait voir ce qu’il faut faire. Si on montre une flaque d’urine à un chat on lui demande d’en refaire une ! Ce qui marche chez Médor ne fonctionne pas sur Félix !! Crier sur un chat aura le même effet, lui faire recommencer sa dernière bêtise. On ne gronde jamais un chat, on ne lui met pas le nez dans ses erreurs, et on ne le frappe pas non plus, sinon il ne faudra pas s’étonner de revoir les même erreurs refaites tous les jours. Combien de chats finissent en refuges à cause de ça ?

45164

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Le Comportement

Repost 0

Publié le 23 Décembre 2012

Ce n’est qu’un chat

 

 01

Je me souviens de cette femme, un soir, qui pleurait... C'était chez des amis. On se donnait des nouvelles des enfants. Elle avait dit simplement : "Mon petit chat est mort". Et elle s'était mise à pleurer... Et, dans un coin du salon, un monsieur avait dit à un autre en haussant les épaules: "Ce n'est qu'un chat, quand même !..."

 

Ce n'est qu'un chat !... Mais c'est immense un chat, vous ne savez pas Monsieur ? C'est immense... Vous n'en avez pas, évidemment, et vous ignorez que l'on peut avoir, lorsqu'il s'en va à tout jamais, autant de chagrin que s'il s'agissait d'un enfant... Aux gens qui n'en ont pas, çà paraît sacrilège... Comment peut-on comparer, n'est-ce pas ?

 

C'est parce que vous ne savez pas Monsieur.

 02

Vous ne savez pas la place que ça prend, un chat dans une vie - ces yeux d'or qui vous dédient un regard d'éternité, cette patte douce qui se pose sur votre main, ces mouvements qui sont la beauté et la grâce et dont chacun exprime une sensation , un sentiment, et cette tête ronde et dure qui se colle à votre tempe pour vous dire je t'aime aussi...

 

Tout cela, Monsieur, vous ne le savez pas et quelque chose vous manque.

 

Mais je ne sais pas si je dois vous plaindre ou vous envier... Parce que vous ne tremblez pas chaque fois qu'il tousse, ou éternue, ou n'a pas faim ; chaque fois qu'il s'est battu et que l'on cherche dans son poil, la trace des morsures et des griffes ; chaque fois qu'il rentre tard et que l'on ne sait pas si, dans la rue, un imbécile, qui roulait trop vite, ne la pas projeté contre un mur, désarticulé, brisé...

 04 SEPT 2011 HEIVA 033

Mais vous ne connaîtrez jamais non plus, c'est vrai, le bonheur d'un amour gratuit partagé. Parce que les chats, Monsieur, c'est tout le contraire de ce que certains racontent : c'est tendre, c'est bon, c'est fidèle, c'est lucide, c'est intelligent, c'est doux et ça vous dit des choses... Tant de choses !...

 

Dors, ma petite Moune, dors... Tu sautais moins bien ces jours-ci... J'ai dit à ta maman : "Il saute moins bien... Il vieillit, peut être ?... Il a hésité dix fois avant de bondir sur le rebord de la fenêtre..."

 

Je ne veux pas y penser. Il sera bien temps... Ce qui doit arriver un jour, c'est vrai pour tout le monde. Mais ça ne nous console pas de le savoir...

 

Alors j'aurais voulu la prendre dans mes bras, cette femme que je connaissais à peine, et qui pleurait, et j'aurais voulu lui dire :

 

"Je vous comprends... Pleurez tant que vous voudrez, pleurez sans vous soucier des autres. Eux ne savent pas et moi si..."

 

 

Philippe Ragueneau

Extrait venant de la série du chat Moune

 

Philippe Ragueneau est un journaliste et écrivain français né le 19 novembre 1917 à Orléans dans le Loiret et décédé le 22 octobre 2003 à Gordes dans le Vaucluse.

Compagnon de la Libération, président fondateur de la 2ème Chaine (ORTF), il épouse en secondes noces la réalisatrice et productrice de télévision Catherine Anglade (1929-1994). Ses récits animaliers sur les chats l'ont aussi rendu célèbre auprès du grand public comme observateur et grand amoureux des chats. Il est également connu pour avoir témoigné d'une communication réelle et tangible avec son épouse défunte.

 

Récits

Le chat Moune

  • L'Histoire édifiante et véridique du chat Moune – Éd. Albin Michel, 1981 (ISBN 2-226-01097-1)
  • Les Nouvelles aventures du chat Moune – Éd. Albin Michel, 1983 (ISBN 2-226-01663-5)
  • Le Grand voyage du chat Moune et autres histoires – Éd. Albin Michel, 1985
  • Le Chat Moune et ses copains – Éd. Albin Michel, 1988
  • Le Chat Moune exagère – Éd. Albin Michel, 1990 (ISBN 2-226-03929-5)

Gros-Mimi et Petit-Lulu

  • Un Amour de chats – Éd. du Rocher, 1991
  • Les 400 coups de Gros-Mimi et Petit-Lulu – Éd. du Rocher, 1992
  • Nouvelles turpitudes de Gros-Mimi et Petit-Lulu – Éd. du Rocher, 1995
  • Le bel été de Gros-Mimi et Petit-Lulu – Éd. du Rocher, 1999

Série Tiburce (fiction)

  1. Tiburce, le chat qui parlait comme vous et moi. Monaco : Éd. du Rocher, 1997. (ISBN 2-268-02572-1)
  2. Tiburce, le chat qui démasqua l'assassin. Monaco : Éd. du Rocher, 2002, 177 p. (ISBN 2-268-04209-X)
  3. Tiburce, le chat qui piégea les terroristes. Monaco : Éd. du Rocher, 2003, 177 p. (ISBN 2-268-04473-4)
  4. Tiburce, le chat qui démêla l'énigme de l'hécatombe. Monaco : Éd. du Rocher, 2003, 177 p. (ISBN 2-268-04618-4)
  5. Tiburce, le chat qui déjoua le piège du gangster. Monaco : Éd. du Rocher, 2004, 144 p. (Grands romans). (ISBN 2-268-05015-7)
  6. Tiburce, le chat qui mit en échec la Mafia. Monaco : Éd. du Rocher, 2005, 177 p. (ISBN 2-268-05469-1)

Autre fiction

  • Ulysse le chat qui traversa la France - Éd. du Rocher, 2000

Merci Laurence;o)

02-copie-1

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Le Chat dans la Litterature

Repost 0

Publié le 22 Décembre 2012

Sans titre2

A BON CHAT, BON RAT : Signification : Adversaires de force égale

Origine : Expression française dont les origines remontent au XVIème siècle sous la forme à bon assailleur bon défenseur. Le chat représente le chasseur futé face auquel le rat devrait s'adapter pour ne pas se laisser attraper, se mettre à sa hauteur pour lui échapper et faire donc preuve d'habileté. Elle renvoie donc à un combat équitable où l'attaquant  trouve un adversaire à sa taille et  seront tous les deux de forces égales et possédant les même atouts.

Exemple d'utilisation : Puisqu'il la mettait à la porte, c'est qu'il se foutait pas mal d'elle eh bien à bon chat, bon rat, elle se foutrait pas mal de lui aussi et de manière à le lui faire savoir

 

Sans titre3 

JOUER AU CHAT ET À LA SOURIS : Signification : S'épier sans pouvoir se rencontrer, laisser des espoirs à quelqu'un vaincu d'avance.

Origine : Expression française assez récente qui viendrait d'une autre expression plus ancienne, c'est à dire du XVIIIème à savoir "guetter une personne comme la chat fait de la souris". Par contre la signification contemporaine comporte une légère différence et viendrait tout droit d'une bande dessinée américaine populaire à savoir "Tom et Jerry". Elle va donc insister sur le fait que le plus puissant va dans un rôle de bourreau laisser échapper sa proie pour la rattraper au dernier moment.

Expression française synonyme : jouer au gendarme et au voleur.

 

Sans titre4 

ÊTRE COMME CHIEN ET CHAT : Signification: se disputer sans cesse.

Origine: La réputation de la haine réciproque du chien et du chat remonte au XVIème siècle car ils ont toujours été considérés comme des animaux ne pouvant pas vivre ensemble et ne pouvant pas se supporter. Par ailleurs à son origine cette expression française existait sous une forme plus ironique à savoir "être amis comme chien et chat".

Ce n'est qu'au XVIIéme siècle que cette expression française prend sa forme actuelle pour désigner des personnes qui ne peuvent se supporter ou se détestent. Il est à remarquer que cette haine est due autant à l'assonance des mots qu'aux moeurs des deux animaux.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai - Marie-Hélène

Publié dans #Les expressions sur les chats

Repost 0

Publié le 21 Décembre 2012

Noël, une période à risque pour votre chat !

 

En suivant toutes ces précautions, la période de Noël se passera sans danger !

 

 

Noël est une période magique, un moment de convivialité familiale auquel votre chat participe. Pour ne pas gâcher la fête, et ne pas vous retrouver chez votre vétérinaire en urgence, quelques précautions sont à prendre. On ne pense pas toujours aux dangers, pourtant ils sont nombreux !

 

Aliments trop gras/chocolat

De nombreux propriétaires aiment gâter leur chat en leur donnant quelques restes du repas de Noël.

Attention, lors de brusques changements du régime alimentaire, les désordres gastro-intestinaux (diarrhée, vomissement) ne sont pas rares. Des aliments trop gras, donnés en trop grande quantité, peuvent également provoquer une inflammation du pancréas (pancréatite). 

 

Les os de volaille (poulet, dinde) sont dangereux, n'en donnez jamais à votre chat. Ces os, très cassants, peuvent provoquer de graves perforations intestinales.

 

L'alcool peut provoquer des intoxications, les chats sont parfois attirés par le goût sucré de certaines boissons alcoolisées. Assurez-vous de bien rincer les verres après la fête.

 

Le chocolat contient de la théobromine qui est toxique pour les chats. Même si les intoxications sont plus fréquentes chez le chien, cela peut arriver chez le chat. Les signes d' intoxication sont de l'hyperexcitabilité, de la nervosité, des vomissements et de la diarrhée.

 

L'ail, les échalotes et les oignons sont dangereux pour votre chat, ils peuvent entraîner une anémie (par destruction des globules rouges). . Si vous voulez faire plaisir à votre chat avec un aliment de fête vous pouvez lui donner des friandises spéciales pour chat ou du thon en boîte.

 

Plantes toxiques

Le houx et le gui avec leurs baies, le lierre, le poinsettia (étoile de Noël) sont des plantes populaires au moment de Noël. Elles sont aussi toxiques pour votre chat ! Placez ces plantes hors de sa portée. Les aiguilles du sapin, ingérées par votre chat, peuvent également provoquer des irritations dans son estomac.

 

 

z

Cadeaux sous le sapin

Attention aux rubans et ficelles qui entourent les cadeaux de Noël. Votre chat peut jouer avec et les ingérer accidentellement. Elles peuvent alors être responsables d'occlusion intestinale, nécessitant une intervention chirurgicale.

 

Sapin de Noël

Il est important que votre arbre soit le plus stable possible, afin que votre chat ne puisse pas le renverser. Pensez à ne pas le placer à proximité d'une étagère, votre chat pourrait y prendre appui pour sauter sur l'arbre et le faire tomber. Il est parfois plus prudent de fixer le sapin.

 

 

a

Décorations

Essayez de placer les guirlandes au sommet de l'arbre, hors d'atteinte de votre chat, car en jouant, il pourrait en ingérer une partie et souffrir d'une grave occlusion intestinale.

Les guirlandes en perles sont plus sûres que les cheveux d'ange ou autres guirlandes fines. Avec les guirlandes électriques votre chat peut s'électrocuter s'il mâchonne les fils.

Pensez à les débrancher lorsque vous n'êtes pas là. Les boules en verre, fragiles, sont dangereuses. La neige artificielle, légèrement toxique, est également à éviter. Vous pouvez aussi choisir de vaporiser votre arbre d'un répulsif afin que votre chat ne s'en approche pas. Si vous allumez des bougies pensez à surveiller votre chat, et surtout éteignez-les dès que vous sortez. Des brûlures ou même un incendie sont vite arrivés !

 Gaudi sapin

Les invités

La venue de nombreux invités peut être stressante pour votre chat. Pensez à lui réserver un endroit tranquille avec son alimentation et sa litière. Si vos convives souffrent d'allergies, pensez à les aider en vaporisant les tissus (canapés, tapis, rideaux) à l'aide d'un spray anti-allergènes. Ces produits emprisonnent les allergènes des animaux de compagnie (chiens, chats...) et les empêchent de se répandre dans l'air.

 

  Source : internet

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai - Sonia

Publié dans #La Santé

Repost 0

Publié le 20 Décembre 2012

L’odyssée de PI

 

 e

 

Synopsis :

Après une enfance passée à Pondichéry en Inde, Pi Patel, 17 ans, embarque avec sa famille pour le Canada où l’attend une nouvelle vie. Mais son destin est bouleversé par le naufrage spectaculaire du cargo en pleine mer. Il se retrouve seul survivant à bord d’un canot de sauvetage. Seul, ou presque… Richard Parker, splendide et féroce tigre du Bengale est aussi du voyage. L’instinct de survie des deux naufragés leur fera vivre une odyssée hors du commun au cours de laquelle Pi devra développer son ingéniosité et faire preuve d’un courage insoupçonné pour survivre à cette aventure incroyable.

 

 aa

 

Critique :

Voilà bien un film que l’on attendait depuis longtemps… depuis le livre de Yann Martel.

« L’histoire de Pi » était un conte qui explorait la croyance envers beaucoup de choses et principalement Dieu sous toutes formes de religion : la foi en soi, en la nature etc…

Il y a quelques années, on parlait de M. Night Shyamalan, d’Alfonso Cuaron (Harry Potter  3) ou de Jean-Pierre Jeunet pour en faire l’adaptation au cinéma et puis finalement, c’est Ang Lee, talentueux réalisateur pour ses films les plus connus tels que « Tigre et dragon » ou « Le secret de Brokeback Mountain » (oscarisé en tant que meilleur réalisateur), qui se met aux commandes de ce film et ce pendant presque… 4 ans !
Le résultat va au-delà de toutes les espérances avec « l’Odyssée de Pi » !
Pourtant, après la lecture du livre, cela semblait mission impossible de réaliser ce genre d’histoire… à moins de n’en faire (qu’)un film d’animation.  Ang Lee (et son équipe) a réussi le défit haut-la-main !

 

 

a 

Débutant avec beaucoup d’humour, le film va prendre un tournant tragique et nous faire voyager avec le jeune garçon Pi et son compagnon de voyage imposé : un tigre du Bengale.
Exploitant les moyens cinématographiques à la manière d’un maestro, images de synthèse et 3D, le spectateur est plongé dans son film à 100%, (sur)vivant tous les événements riches en émotions. Arrêtons nous sur la 3D, car son utilisation surpasse le film de référence en la matière « Avatar », elle apporte beaucoup et est (enfin !) remarquablement utilisée. Elle donne une réelle plus-value lors du visionnage, de ce voyage… Quant aux images de synthèse, principalement utilisée pour certains paysages mais surtout pour le tigre, elles se fondent quasiment dans le film et ne sert qu’à le rendre plus réaliste. Un comble pour une fable !

 

 z

 

Le film, magnifique au niveau de la photographie, avec des scènes irréelles complètement féériques, peut-être un peu trop fluorescentes parfois, rappelant légèrement les couleurs dans « Avatar » qui en abusaient. Arrêtons la comparaison avec le film de James Cameron, car « l’Odyssée de Pi » est un magnifique conte, une ode à la nature, à sa puissance et à son respect (on aura même une pensée pour Miyazaki).

Le film aborde différents sujets comme le dépassement de soi et surtout à tout ce que l’on peut croire (ou pas).
Il s’adresse à un large public, de 7 à 77 ans et il plaira aux petits comme aux grands.

Attention cependant à certaines scènes de tempêtes avec le tigre ou avec la 3D certaines petites têtes blondes pourraient être effrayées.
L’acteur principal inconnu jusqu’à présent est tout à fait juste, sincère dans son interprétation (qui est aussi physique), et arrivera même à vous faire verser une larme.

En bref, L’Odyssée de Pi pourrait bien être le film de l’année 2012 : non seulement une adaptation fidèle (voire meilleure pour certains…) et universelle du livre mais aussi le genre d’oeuvre cinématographique qui vous fait aimer le 7ème art. Deux heures de plaisir, d’aventures, de rêves éveillés, de décors avec un esthétisme à couper le souffle… bref tous les ingrédients qui vous feront voyager…sur l’eau.

Jetez-y-vous sans hésitation, vous ne le regretterez pas ! Un grand, grand, grand moment !

 Sans titre

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Le CinéBlog des chats

Repost 0

Publié le 17 Décembre 2012

Idées reçues 2

idees-recues1

Le chat retombe toujours sur ses pattes :
C’est vrai et c’est faux aussi. Tout dépend de la hauteur de laquelle le chat tombe. Bien sûr, une chute de 7 étages serait fatale, Mais une chute de quelques dizaines de centimètres ne serait pas bien non plus. L’équilibre du chat se fait grâce à son oreille interne. L’oreille interne du chat travaille très vite, et permet au chat de se placer dans la bonne position pour « atterrir ». Mais aussi rapide soit-elle, il faut le temps matériel de se mettre en place, un chat qui tombe d’une chaise sur le dos n’a pas le temps de se redresser ! Ni trop haut ni trop bas, notre chasseur peut faire des sauts de plusieurs mètres sans vaciller. C’est aussi cette oreille interne qui fait miauler le chat en voiture, elle se fatigue vite et n’est pas faite pour travailler longtemps, du coup cela devient pénible pour le chat, et il se plaint !

 retombe-sur-ses-pattes.jpg

Une chatte préfèrera rester avec un de ses petits :

C’est sûrement de toutes les idées reçues la plus fatale. Le chat est un solitaire, il peut accepter de vivre en communauté, avec quelques copains, mais s’ils sont de sa famille, cela se complique et va contre la nature profonde du chat. La chatte va éduquer ses chatons pendant 3 mois, puis quand elle n’a plus rien à leur apprendre et qu’il est temps qu’ils volent de leurs propres ailes, elle va les rejeter, ce qu’on appelle le sevrage psychosocial. Passé cette phase, elle ne les acceptera plus auprès d’elle. Si on force la nature, on verra des disputes, voire des fugues de l’un des deux. Et en période de chaleurs/reproduction, les rivalités seront encore pires. Attention de bien réfléchir avant de garder un chaton de votre belle puce !

 

tétée

Le chat craint l’eau :

La plupart des chats n’ont pas peur de l’eau, voir même ils aiment ça. Les chats dans la nature pêchent, le chat du Lac de Van, par exemple, plonge et va pêcher régulièrement !
Bien sûr un chat n’aime pas être contraint de faire ce qu’on lui impose. Si on le prend pour le plonger dans un bain moussant, il peut se retourner. Ce qui ne l’empêchera pas quelques minutes plus tard de venir récupérer les gouttes qui tombent de la pomme de douche !
Certains pensent qu’un petit jet d’eau quand le chat fait des bêtises peut l’éduquer : cela ne fait que traumatiser le chat, si quand vous faites une erreur on vous jette un verre d’eau à la figure, vous ne l’apprécierez pas, mais cela ne vous empêcherait pas d’aller à la piscine ensuite ! Le chat ne craint pas l’eau, le chat n’aime pas être contraint ou humilier, comme nous.

Chatterie-du-jardin-de-vermois 0007

Les moustaches coupées ne repoussent jamais :

Les moustaches, appelées vibrisses, servent à plusieurs choses chez le chat : mesurer un passage. En effet les vibrisses représentent la largeur totale du chat, elles servent de « gabarit ». Mais elles perçoivent aussi les vibrations de loin, le moindre mouvement est perçu, et le chat connaît le déplacement de ses proies même sans visibilité. Une chatte coupera les moustaches de ses chatons pour éviter qu’ils ne partent trop loin du nid familial. Si on les coupe, elles repousseront, mais en attendant le chat peut hésiter à passer un obstacle, et sera un peu « pataud ». Il peut aussi se cogner et sembler craintif, ne sentant pas arriver un jouet par exemple. Il ne faut pas les couper, mais elles peuvent tomber seules, et repousser, dans ce cas elles ne tombent pas toutes ensembles, ce qui ne handicape pas le chat !

 

 

 

Nina bella

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Le Comportement

Repost 0