Publié le 24 Août 2013

Histoire et origine du Thaï

 


Des origines mystérieuses


Deux races, une origine commune. Jusque dans les années soixante, le Siamois et le Thaï ne faisaient qu'un, le Siamois d'alors ayant conservé le type ancien.

Si nous savons qu'il nous vient de Thaïlande, autrefois appelé "Royaume du Siam", difficile de percer avec exactitude les origines de cette race, le royaume du Siam ayant toujours conservé ses secrets face aux occidentaux.

 

 

carte      

Ancien royaume du Siam


Nous n'en savons par conséquent que fort peu sur l'apparition du Siamois et la façon dont il a été élevé par le peuple Thaïlandais depuis des centaines d'années.

 

Ajuthia

Plan de la cité d'Ajuthia

 


Le chat Siamois était un chat sacré adoré dans la ville antique d'Ayutthaya (le nom complet est Phra Nakhon Si Ayutthaya), nommée également en occidental Juthia ou Ajuthia.


Gravure--les-deux-cours-du-temple-de-Berklam.-1727.jpg

Le temple de Berklam avant sa destruction, Ajuthia, gravure de 1727

 

 

 

 ruinespng

Le temple de Berklam, de nos jours

 


Ayutthaya fut la capitale du Siam pendant plus de 400 ans, trois dynasties royales ayant donné pas moins de trente trois souverains. Pillée par les armées birmanes   du roi Bayinnaung en 1569, la ville fut malheureusement détruite par celles du roi Hsinbyushin en 1767, et la quasi-totalité des œuvres écrites fut brûlée. 

Malgré tout, quelques trésors furent sauvés, et sont maintenant conservés à la bibliothèque de Bangkok.

 

tamra 2

 

Parmi eux, divers ouvrages sur les animaux vivant au Siam, dont un, particulièrement précieux aux yeux des amateurs de chats, le "Tamra Maew", ou Livre des poèmes du chat datant d'il y a environ 500 ans. Ce recueil nous y montre différents chats, recherchés car étant réputés porter chance à leurs propriétaires. Y figurent les ancêtres de nombre de races que nous connaissons aujourd'hui, tels que le Korat, le Burmèse et le Siamois. Celui que nous nommons aujourd'hui Siamois était connu dans le royaume du Siam comme le "Wichienmaat" (Diamant de Lune, ou Diamant d'Or).

 

tamra

 

Le roi Rama V a demandé au moine Somdej Phra Buddhacharn Buddhasarmahathera de copier le Tamra Meow qui prit le nom de « Smud Khoi of Cats »; plusieurs versions de ce livre sont détenues à la bibliothèque nationale de Thaïlande.

 

 Wichienmaat

 Le huitième chat du Smud Khoi, le WI-CHI-AN-MAAD.

 

 


Un chat mythique

 

De nombreuses légendes, certaines à peu près réalistes, d’autres complètement farfelues entretiennent le mythe du chat siamois.

On les trouvait en quantité autour des temples bouddhistes, où ils servaient (entre autre) à avertir les prêtres d’une présence étrangère. Ils auraient été considérés comme sacrés.

 

temps

Temple bouddhiste Wat Yai Chai Mongkol à Ayutthaia 

 

Une légende affirme qu’ils étaient tenus en haute estime et adorés dans leur pays natal, aussi personne sauf le Roi et les membres de la famille Royale n’était autorisé à en posséder (une autre affirme qu’en réalité le chat adulé de la famille royale était le Khao Manee, un autre chat du Tamra Maew)

 

On a longtemps cru que les siamois recevaient l’âme des défunts. Le chat était alors envoyé dans un des temples et passait le reste de ses jours dans le calme et le luxe d’une quasi-adoration par les prêtres et les moines.

Il mangeait les meilleurs aliments dans des gamelles en or, et était assis sur des coussins fait d’étoffes coûteuses...

C’était les proches du défunt qui subvenaient aux besoins du chat afin d'obtenir la « bonne fortune ».

 

minitemple

Mini temple familial gardé par des chats

 

Le strabisme et les queues cassées ont souvent été associés comme typiques de la race.

Une légende raconte à ce sujet :

Deux chats Siamois ont été envoyés pour retrouver un gobelet d'or perdu.

Quand ils le trouvèrent, la chatte est restée pour surveiller le gobelet, tandis que le mâle retournait annoncer la bonne nouvelle. Pendant ce temps, la chatte fixa si longuement le précieux objet qu’elle se mit à en loucher. Ses chatons récupérèrent cette particularité.

 

siamois-qui-louche.jpg


Concernant les queues cassées, on dit que les Princesses Royales, avant d’aller nager, mettaient leurs bijoux sur le bout de la queue des chats pour les garder en lieu sûr…

Pour les empêcher de tomber, les chats ont noués leurs queues et les nœuds serait resté.

 

Sans titre

 

On pourrait croire que les yeux bleus des siamois seraient mentionnés dans les écrits anciens, avec une telle marque distinctive ! Cependant, ces écrits parlent d’yeux rouges (les yeux des siamois ont la particularité de sembler rouges lorsqu’ils sont éclairés d’une lumière vive). 


Une légende raconte le passage du rouge à l’azur :

Des siamois auraient défendu et repoussé une attaque barbare contre un Temple, en remerciement, les dieux auraient décidé que les yeux de ces fidèles compagnons ne seraient plus rouges mais bleus comme le ciel.

 

à suivre...

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Le Thaï - l'élevage et le LOOF

Repost 0

Publié le 18 Août 2013

Chers amis lecteurs (adhérents ou non), pour vous aider à différencier le Siamois/Oriental du Thaï et du Tonkinois, nous vous avons concocté un petit document pour vous guider et tout savoir sur les 3 races ! Nous vous souhaitons bonne lecture, cliquez sur l'image pour ouvrir le PDF (attention, le chargement peut nécessiter quelques minutes).

 

Les principales différences entre SiamoisThaï Tonkinois

 

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Le Thaï - l'élevage et le LOOF

Repost 0