La Cohabitation Père / Fille par Marie-Hélène

Publié le 13 Mars 2012

La cohabitation père/fille

 

 

Comme nous l’avons vu dans le cadre de la relation père fils, dans la nature, le père est inexistant dans l’éducation de ses chatons, il ne forme pas un couple avec la femelle et vit souvent loin d’elle.

Aussi, dans une maison où réside le chat et la chatte une sorte de couple se forme, et le chat peut prendre part à l’éducation, voir se substituer à la mère si elle n’est pas apte.

Le père laissera ses chatons agir avec lui comme avec leur mère.

 

Concernant ses filles, le papa sera un vrai papa gâteau, acceptant tout de ses petites, qu’elles le piétinent, abusent de sa patience, le martyrisent, il restera doux. Un petit coup de patte sans sortir les griffes pour faire comprendre qu’il en a assez, et encore !

 papy.jpg

Cette complicité du papa très cool avec sa fille persistera et il prendra sa défense en toutes circonstances, ce qui peut énerver la mère si elle est présente dans le foyer.

Une fois la fille mature, le père fera mine de ne pas trop remarquer ses chaleurs, mais son instinct reste là et l’accident est vite arrivé !

Cela n’entamera pas leur bonne entente, ils resteront complices, elle le mènera toute sa vie par le bout du museau.

Généralement passé 2 ou 3 années le chat finit par se montrer plus attiré par sa fille, les hormones jouent leur rôle.

Malgré tout, il faudra être très attentif dès le départ pour soulager une fille trop avenante il finira par céder pour la calmer et lui faire plaisir.

 didine

Là encore, comme chez le fils, la stérilisation précoce pourra être une bonne alternative afin que la petite ne soit jamais sexuellement active, tant pour éviter les risques de consanguinité, que pour préserver l’ambiance avec la mère si elle est toujours entière. Sinon la castration du père est aussi une excellente solution.

 

Si la fille doit rester fertile pour un plan d’élevage, il faudra surveiller attentivement tout changement de comportement, afin de la séparer de son gentil papa le temps des chaleurs.

 verlaine

Dans un souci purement comportemental, et afin de préserver une bonne ambiance avec tous les chats, ne laissez pas la fille trop mener son père par le museau et reprenez la quand elle déborde. Cela évitera un coup de patte accidentel trop fort, une dispute mais aussi la jalousie du reste du groupe. Il va de soi que si le papa vit avec 2 de ses petites, elles seront jalouses l’une de l’autre et se disputeront leur papa. Là les conflits seront entre les filles mais le papa prendra parti à un moment donné ce qui pourrait remettre tout en question.

 

Comme toujours, la cohabitation entre chats est fragile il faut faire attention aux débordements de tout genre pour la faire durer.

 

Rédigé par Eurothai- Marie-Hélène

Publié dans #Le Comportement

Commenter cet article