Le chat et la météo

Publié le 4 Avril 2014

Dans les campagnes comme pour les marins, la tradition veut que le chat ait des dons en matière de prévisions météorologiques.

À vrai dire, le chat, considéré comme un baromètre marin, a su se faire respecter des gens de mer, au point d'en devenir leur mascotte. Le chat et la mer, une curieuse combinaison pour un animal réputé détester l'eau? Qu'importe, il semble que notre petit félin a le pied marin... ou enfin, les pattes!

Le chat, comme le chien, fait partie des animaux auxquels les traités populaires de météorologie ont accordé le plus de facultés en matière de prévisions. En fait, les liens entre le chat et la météo ne datent pas d'hier! Dans certaines civilisations lointaines, le chat entretient avec la sécheresse des relations privilégiées...

chat-grenouille.jpg

Par exemple, au Cambodge, il existe une coutume qui consiste à promener un chat en cage de maison en maison afin d'obtenir que la pluie vienne. Chaque villageois arrose copieusement le chat, dont les cris émeuvent Indra, déesse de la pluie.

En France, le chat est censé prévoir le mauvais temps de diverses manières: il recherche la proximité du feu, il mange de l'herbe... ou encore lorsqu'en octobre le chat allonge ses pattes arrière pour tirer en bas ses oreilles, il appelle la neige!

De toute façon, chacun le sait (sourire), il suffit d'observer un chat faire sa toilette pour savoir le temps qu'il fera! Si le chat passe la patte sur son oreille, c'est que la pluie est proche, s'il évite de se frotter le nez ou ronronne spontanément, le soleil est au rendez-vous… Cette météorologie féline n'est peut-être pas aussi précise que celle de Météo Média mais elle a le mérite d'être pittoresque!

chat-meteo.jpg

Mais, s'il est un domaine où les dons de notre chat-météo ont été particulièrement mis à contribution, c'est celui des marins et des gens de mer. Qu'il fût sur le navire ou à terre, le chat était toujours observé pour anticiper la température. Et dans ce domaine, certaines croyances frisaient la superstition!

Par exemple, selon les matelots, jeter un chat à la mer déclenche invariablement un orage ou un ouragan. Ou encore, bien qu'entourés de chats, les marins évitaient de prononcer le mot de peur d'attirer les catastrophes. Rêver d'un chat était le signe d'un lendemain de grands vents...

 

La semaine prochaine, retrouvez la suite de l'article, "Le chat et la navigation".

Rédigé par Eurothai

Publié dans #L'Histoire des chats

Repost 0
Commenter cet article