Articles avec #choisir son chaton tag

Publié le 3 Septembre 2012

La sélection des races de chats

Au début de sa cohabitation avec l’homme, le chat était apprécié pour son habileté de chasseur de rats et pour sa gentillesse comme animal de compagnie ; ce n’est que plus tard que l’on appliqua le critère de l’élevage et de la sélection à des fins essentiellement esthétiques.

En Angleterre, vers la moitié du XIXe siècle, les amateurs de chats commencèrent à se féliciter des caractéristiques de leurs chouchous, en essayant de les sélectionner et de les améliorer. La première véritable exposition féline eut lieu au Crystal Palace de Londres en 1871. Ensuite, on introduisit en Angleterre des chats angoras et des siamois.

Des associations furent créées pour réglementer les expositions et l’élevage des chats. Le premier National Cat Club fut fondé en 1887, puis de nombreuses associations félines firent leur apparition dans les autres pays.

167648 137160416343419 100001483848658 221956 5358013 n

Une centaine de races de chats reconnue aujourd'hui

Environ 100 races sont reconnues aujourd’hui ; elles se divisent en quatre catégories, auxquelles il faut ajouter les chats domestiques :

- chats à poil long : persans et exotic.

chats à poil mi-long : sacré de Birmanie, norvégien, main coon, angora turc, turkish van, ragdoll.

chats à poil court : abyssin, bleu russe, british, burmese, burmilla, chartreux, ceylan, mau égyptien, européen, japanese bobtail, korat, manx, ocicat, devon rex, cornish rex, german rex, somali,Thai.

siamois et orientaux : balinais, javanais, siamois, oriental.

D’autres variétés ont été plus récemment sélectionnées mais ne sont pas encore reconnues par toutes les associations félines : laperm aux oreilles bouclées (à poil court, mi-long et long), américain à poil court, américain à poil dur, bengals (poil court), bombay (poil court), cymric (poil mi-long), havana brown (poil court), scottish fold (poil court et long), singapoura (poil court), sphynx (sans poil), tiffany (poil mi-long).

Pour voir toutes les races de chats.

 
N. Magno
  • Psychologue spécialisée dans l'éthologie, éleveuse de Chartreux et auteur d'ouvrages de référence sur le chat

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Choisir son chaton

Repost 0

Publié le 16 Août 2012

La popularité et le succès du chat comme animal de compagnie seraient encore bien plus grands s’il ne restait pas certains préjugés à leur encontre, et qui ont souvent pour origine une comparaison absurde et inappropriée avec le chien.

D’aucuns considèrent le chat comme un animal « froid » et indifférent, qui ne reste auprès de son maître que par intérêt, pour la nourriture et la protection que son foyer peut lui offrir. II est certain que le chat nous porte de l’affection, à sa manière. Il aime la nourriture qu’on lui donne, tout comme la tiédeur de notre maison, le panier confortable pour dormir et les jouets pour s’amuser. C’est tout à fait naturel.

59452 1616698742665 1392267009 1700962 2793036 n

Preuves d'affection du chat

Mais le chat nous considère aussi comme sa famille et il nous le prouve de différentes façons : il nous rapporte les proies qu’il capture, il nous « pétrit » avec ses pattes tout en ronronnant, nous traitant ainsi comme si nous étions sa maman. En jouant avec nous, il nous considère comme un frère de portée ; en nous « embrassant », il nous traite comme si nous étions un de ses chatons. En même temps, le chat a besoin de ses moments de solitude, pour penser, méditer, rêver… peut-être de nous, ou de sa future proie, du bon plat dont il se délectera, ou du jeu qu’il fera.

Toute personne vivant avec un chat sait comme son amour peut être constant et sincère. Les détracteurs des chats utilisent souvent comme argument le fait que les chats s’approchent plus facilement de ceux qui ne les aiment pas, démontrant ainsi leur totale indifférence aux gens qui les aiment. En vérité, les chats, face aux étrangers, montrent une méfiance salutaire et physiologique ; ils peuvent être effrayés par une approche directe, et préférer ainsi, paradoxalement, s’approcher des personnes semblant indifférentes à leur présence.

z

Le chat, un animal routinier

Ceux qui connaissent bien les chats savent pourtant qu’en quelques minutes le chat sait reconnaître celui qui a un vrai « feeling » pour lui et ne tardera pas alors à rechercher sa compagnie. Un autre préjugé consiste à dire que « les chats sont plus attachés aux lieux qu’aux personnes ». En réalité, le chat est un animal très territorial, au point qu’il le « marque » avec son urine et ses « griffures » sur les troncs d’arbres, les meubles et les objets de la maison.

De même, il « marque » son maître, en frottant ses joues sur ses jambes, sur son visage, sur ses mains, pour définir sa propriété sur lui. Le chat aime son maître au moins autant que son territoire. Étant un animal routinier, il a simplement besoin d’un certain temps pour s’adapter à un nouveau contexte, sans pour autant moins aimer son « humain ». À la lumière de ces précisions, il apparaît évident que tout déménagement pour le chat est une source de stress et qu’il faut affronter le changement environnemental avec patience et sensibilité.

 
N. Magno
  • Psychologue spécialisée dans l'éthologie, éleveuse de Chartreux et auteur d'ouvrages de référence sur le chat

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Choisir son chaton

Repost 0

Publié le 24 Juillet 2012

Le chat aujourd'hui

chaton-gris-maman-1 jpg

On n’a jamais autant parlé des chats comme on en parle aujourd’hui : ils sont personnages de bandes dessinées, de livres, de films, de comédies musicales et au centre d’études de marché. Dans le monde occidental, on dépense des sommes considérablespour les acheter, les nourrir, les soigner, les maintenir en bonne santé, les divertir. De nombreux poètes, écrivains, artistes et hommes politiques ont proclamé leur amour pour les chats.

L’homme d’aujourd’hui est bien différent de celui qu’il était il y a des milliers d’années, engagé dans sa lutte quotidienne pour la survie, chasseur, prédateur et proie. Le chat, en revanche, est resté le même :chasseur sauvage et en même temps invité paressantdans notre maison ; il nous permet ainsi de revivre des souvenirs ancestraux même dans le confort de notre vie civilisée. Grâce à la manipulation génétique, nous avons modifié les chiens, les chevaux, les cochons, les poulets, les tomates, les fraises, le maïs, et nous leur avons fait subir de grands changements.

e

Le chat, un animal en popularité croissante

Le chat n’a pas subi de changements radicaux, même si les variétés se sont multipliées ces dernières décennies, par des robes très différentes du point de vue de la couleur, de la texture et des types somatiques très variés. Cependant, ce qui reste inchangé, c’est sa nature substantielle, encore très proche du chat sauvage africain, son vieil ancêtre. La popularité croissante du chat comme animal domestique s’explique par les modifications de notre mode de vie.

Pendant des siècles, l’homme a considéré le chien comme un animal utile pour chasser et pour protéger sa propriété ; le chat n’était pas d’une grande utilité jusqu’à ce que l’homme se consacre aux cultures et à la conservation des victuailles. Les premiers signes de domestication du chien remontent à 12 000 ans, celle du chat à 6 000 ans, même si la majeure partie des témoignages remonte avec certitude à 4 000 ans. À cette époque, on commença à apprécier le chat pour ses talents de chasseur de rongeurs. Aujourd’hui encore, dans les fermes du monde entier, les chats jouent un rôle de tueurs d’animaux nuisibles, même si leur rôle principal est de tenir compagnie.

 

Fergus et Fantômette[1]

Facilité d'adaptation du chat

Deux raisons principales incitent les gens à opter pour le chat comme animal de compagnie. Tout d’abord, la plupart des gens vivent dans de petits appartements, dans des copropriétés, ou pour les plus fortunés, dans des petites villas dans des quartiers résidentiels. En outre, le travail nous tient éloignés de la maison pratiquement toute la journée. Ainsi, le logement, le travail et le manque de temps compliquent sérieusement la cohabitation avec un chien, tandis qu’il n’y a pas de contre-indications à vivre avec un chat dans les mêmes conditions, a fortiori s’il vit à la maison. Le chat a une faculté d’adaptation incroyable : il peut sans problèmes partager la vie de son maître dans un petit appartement en ville, dans un palais luxueux, dans une ferme, dans un climat chaud ou froid, et il supporte même la solitude pendant des heures, contrairement au chien.

CAM 0204

En second lieu, beaucoup de gens n’ont pas de temps et d’argent à consacrer à un animal de compagnie, même s’ils ressentent fortement le besoin d’en avoir un. Petits, nous avons tous besoin de quelqu’un à qui nous confier. Une fois adultes, nous n’avons pas toujours la possibilité, ou l’envie, de fonder une famille, un noyau affectif. À la fleur de l’âge, nous sommes souvent submergés par les exigences familiales et par celles du travail, ce qui nous laissent bien peu de temps pour nous-mêmes. Plus vieux, nous pouvons nous retrouver et nous sentir bien seuls. Le chat nous écoute alors sans nous juger, il nous aime pour toujours et peut réellement changer en mieux notre vie, pour un investissement en temps et en argent somme toute négligeable.

 e
N. Magno
  • Psychologue spécialisée dans l'éthologie, éleveuse de Chartreux et auteur d'ouvrages de référence sur le chat

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Choisir son chaton

Repost 0

Publié le 17 Janvier 2012

 

Bonsoir a tous,

Ce soir quelques conseils préalables a l'acquisition d'un chaton.

On ne vous le diras jamais assez, n'hésitez pas a nous poser des question et/ou a nous joindre par téléphone, Eurothaï et la pour vous aider et vous conseiller

 

 

CHATONS 5


 Vous souhaitez adopter un chaton de race ? Voici quelques renseignements utiles pour vous aider dans l’acquisition de votre nouveau compagnon.

 

108 1233

Avant l’achat :

Où trouver votre chaton ?

Chez un éleveur, que vous pourrez trouver par l’intermédiaire des clubs de race, sur le site internet du LOOF, lors d’expositions ou dans les revues spécialisées.

Dans tous les cas, il est fortement conseillé d’aller chez l’éleveur pour connaître les conditions dans lesquelles le chaton sera élevé. Vous pourrez ainsi discuter avec lui et voir le comportement des chats et des chatons dans leur milieu habituel.


0 Heiva nouveau-né

Comment choisir son chaton ?



Cela dépend de vos goûts en matière de morphologie ou de couleur mais il est aussi important de tenir compte du type de caractère que vous recherchez : paisible, joueur, expressif ? N’oubliez pas également l’entretien nécessaire (un chat à poils longs ou mi-longs demande un brossage quotidien).


acrobate

Chat de race ou d’apparence ?



Nous vous conseillons de choisir un chaton de race afin d’obtenir toutes les garanties nécessaires.

Les termes « d’apparence » ou « type », suivi du nom de la race sont utilisés lorsque le vendeur peut vous garantir l’apparence de cette race à l’âge adulte mais rien de plus.

Le chaton de race doit posséder un pedigree LOOF, qui indique ses ascendants sur quatre générations minimum.

Faites attention aux annonces qui proposent des chats « pure race » mais sans pedigree !


siamois

A quel âge peut-on accueillir un chaton ?



Légalement, la vente d’un chaton de moins de 8 semaines est interdite. A partir de cette âge, l’acquisition est possible si l’animal est identifié (puce électronique).

Cependant, il est fortement conseillé d’attendre l’âge de 12 semaines pour accueillir un chaton. Il sera ainsi complètement sociabilisé et intégralement vacciné.



Au moment de l’achat :



Quels sont les vaccins que le chaton doit avoir ?


2 arrivee a la maison

Les chatons sont vaccinés contre le typhus et le coryza, éventuellement contre la leucose selon son mode de vie future. La rage n’est pas obligatoire en France, mais est nécessaire si le chaton voyage. Ces vaccins se font en 2 injections (primo-vaccination et rappel).



Le chaton doit-il être identifié 



Le chat, qu’il soit donné ou vendu, doit être obligatoirement identifié. Le moyen le plus sûr est la puce électronique (le tatouage est encore toléré mais invalide si le chat doit voyager hors de France).

REGARD

Quels documents doit fournir l’éleveur ?



  • Contrat de vente

  • Document d’informations (générales pour le bien-être du chaton et spécifiques liées à la race)

  • Carte d’identification (ou certificat provisoire)

  • Pedigree ou numéro d’attestation de demande de pedigree

  • Carnet de vaccination

  • Si la vente est réalisée par un particulier (personne ne vendant pas plus d’une portée par an), un certificat de bonne santé établi par un vétérinaire et datant de moins de 5 jours

    04 SEPT 2011 HEIVA 033[1]

Quelles sont les informations portées sur le contrat de vente ?

  • Nom et adresse de l’éleveur

  • Numéro de SIRET (si professionnel)

  • Nom et adresse de l’acheteur

  • Race du chat

  • Nom complet du chat

  • Numéro d’identification

  • Date de naissance du chat

  • Sexe et statut (éventuel)

  • Couleur

  • Numéro de pedigree ou numéro de dossier d’enregistrement au LOOF (si le pedigree n’est pas encore disponible

  • Prix et mode de paiement

Quels sont les tests que l’éleveur doit fournir ?

Les parents du chaton doivent être testés négatifs contre les maladies infectieuses (leucose et FIV).

Selon les races, des tests de maladies génétiques sont également réalisés.



Après l’achat



Que faire pour vous garantir des vices cachés  ou rédhibitoires ?



Il est conseillé de procéder à une visite de contrôle chez votre vétérinaire dès l’acquisition du chaton.

 

 

100 2727

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Choisir son chaton

Repost 0

Publié le 3 Janvier 2012

 

Les chats préférés des français

 

En attendant les statistiques de 2011, voici quelques chiffres pour l’année 2010 (d’après le LOOF).

 


Top 10 des chats de race :

 


Persan

Persan ch.


 


Maine Coon

Maine Coon2


 


Sacré de Birmanie

choco 1207 9


 


Chartreux

Chartreux


 


Norvégien

Norvégien

 

 


British Shorthair

British Shorthair

 

 


Bengal

Bengal

 

 


Ragdoll

Ragdoll

 

 


Exotic Shorthair

Exotic Shorthair

 

 


Siamois

Siamois

 

 

 

 


Le Thaï lui arrive 20èmeavec 128 pedigrees délivrés en 2010. Nous espérons qu’il aura une place encore meilleure en 2011.

 

 


Et vous, quel est votre chat préféré ?

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Choisir son chaton

Repost 0