Articles avec #l'alimentation du chat tag

Publié le 19 Juillet 2012

Comment combattre l'obésité du chat

imagzes

Il ne faut pas laisser l'obésité du chat s'installer. En effet, les risques sont importants pour le chat et il est important d'agir dès que le surpoids ou l'obésité est décelée.

- Il faut d’abord que toute la famille s’accorde sur la nécessité du régime du chat, sinon le moindre effort sera anéanti par des friandises données en cachette.

Pour souligner l’importance d’un régime plus équilibré il faut toujours rappeler que le piétisme est délétère. Prenons l’exemple d’une personne souffrant de diabète : il ne viendrait à l’esprit de personne de lui proposer des aliments à haute teneur en sucre, car ce serait néfaste. Le même raisonnement s’applique au chat.

 

tubcat

Etablir un régime avec son vétérinaire

Parler avec son vétérinaire afin de définir le régime hypocalorique le plus adéquat, de préférence riche en fibres, de façon à satisfaire très vite la sensation de satiété.

Rappelons que les aliments dits « light » ne servent absolument pas le but recherché. Un régime dont l’objectif est de faire perdre du poids devrait avoir les pourcentages suivants pour 100 g sec d’aliment de bonne qualité :

Protéines : 42 % (environ)
Lipides : 10 % (environ)
Hydrates de carbone (amidons) : 18 % (environ)
Fibres 21 % (environ)
Taurine, oméga 3, oméga 6, sels minéraux, vitamines : 9 % (environ)

 

gros-chat-veterinaire

Habituer progressivement le chat à son nouveau régime

- La ration quotidienne doit être pesée systématiquement. Les mesureurs ne sont pas fiables, mais l’oeil ne l’est pas non plus. Rappelons que, notamment dans le cas d’un félin nourri aux croquettes pour chat, 10 g de plus peuvent faire la différence entre un régime adéquat et un excès.

- Il ne faut pas être trop pressé, et habituer le chat à son nouveau régime progressivement. On commence par mélanger très peu d’aliment hypocalorique avec l’aliment habituel avant d’augmenter progressivement le pourcentage. Si le chat refuse le repas à un moment donné, il faut faire marche arrière et réduire le taux d’aliment hypocalorique avant de l’augmenter de nouveau au bout de quelques semaines, jusqu’à ce qu’il s’habitue.

- Il ne faut pas rechercher d’amaigrissement rapide, délétère pour la santé. En effet, une grande perte de poids en peu de temps entraîne des dégâts sur le foie, la lipidose hépatique. L’idéal serait que le chat ne perde pas plus de 2 % de son poids par semaine.

Gilles Hagège
  • Docteur vétérinaire, conseil de la SPA, spécialiste de la psychiatrie canine et auteur d'ouvrages de référence

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #L'Alimentation du Chat

Repost 0

Publié le 25 Juin 2012

Quels risques liés à l'obésité du chat ?

imagesr

L'obésité du chat est loin d'être un élément anodin de sa vie. L'obésité est un problème grave qu'il faut traiter sous peine de troubles graves de la santé.

 


Diabète sucré

Le diabète est le résultat d’un trouble endocrinien des cellules adipeuses. Un traitement associé à un amaigrissement résout souvent le problème.

 


Ostéoarthrite

De graves problèmes de motricité, douleur, boiterie et diminution drastique de l’activité physique avec important embonpoint ultérieur et aggravation des symptômes.

 

71217534

Troubles urinaires

Graisse et sédentarité entraînent plus souvent des cystites, des calculs rénaux, des infections des voies urinaires.

 


Maladies de peau

Elles sont liées à l’incapacité de se toiletter tous les jours en raison d’un problème physique.


 
20100731-chat-chien-obese-regimesmaigrir
Gilles Hagège
  • Docteur vétérinaire, conseil de la SPA, spécialiste de la psychiatrie canine et auteur d'ouvrages de référence

 

 

 

 

blackcat

 

Comment prévenir l'obésité du chat ?

Il est important de savoir prévenir l'obésité du chat, surtout lorsqu'il s'agit d'un chat d'intérieur. Comme dit le vieil adage, mieux vaut prévenir que guérir !

- Intervenir dès que le chat commence à grossir. Le peser tous les 3-4 mois sur la balance familiale. Une bonne méthode consiste à peser d’abord le panier qui fait office de tare, avant de peser le chat dans son panier.
Activité physique intense. Cela signifie : jouer régulièrement avec lui, lui offrir un environnement stimulant et augmenter l’activité physique, notamment après les repas .

 

images (1)

Inciter le chat à bouger

Pour l'inciter à bouger, faites-le jouer en lui lançant des souris mécaniques ou en agitant des baguettes munies de plumes, de boules et d’élastiques spécifiques, ou en agitant des bibelots fixés aux poignées de porte. Une bonne idée consiste à agrémenter le milieu de vie par des montants sur lesquels le chat peut grimper ou par des tunnels en tissu vendus dans le commerce, comme les parcours pour enfants, et que les chats aussi apprécient beaucoup. L’important est d’inciter le chat à bouger et à ne pas le laisser paresser. On peut aussi modifier fréquemment la place ou le type des passe-temps, pour qu’il soit constamment incité à bouger et à explorer de nouveaux objets.

images (3)

- Peser systématiquement la quantité de nourriture quotidienne recommandée par le médecin vétérinaire.
- Ne pas se laisser attendrir en lui donnant des extras. À ce propos, il ne faut jamais oublier que le lait n’est pas une boisson mais un aliment, et qu’il contribue donc à augmenter l’apport calorique journalier.
- Demander au vétérinaire de prescrire un régime équilibré dès les premiers mois et après la stérilisation. La raison de l’augmentation de poids après cette intervention est controversée.

Certaines études l’attribuent à la réduction du métabolisme de base et à la diminution des besoins caloriques ; d’autres, en revanche, aux concessions excessives faites par le maître qui instaure à la longue une relation affective de plus en plus étroite avec son chat et lui exprime son affection en lesuralimentant.

ct obsegag
 
Gilles Hagège
  • Docteur vétérinaire, conseil de la SPA, spécialiste de la psychiatrie canine et auteur d'ouvrages de référence

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #L'Alimentation du Chat

Repost 0

Publié le 19 Juin 2012

Comment détecter l'obésité du chat ?

doggybuzz-garfield

On entend de plus en plus souvent parler d’obésité du chat. Et l’on sait que le surpoids en général n’est pas seulement un problème esthétique, mais également métabolique, qui a toute une série deconséquences sur l’organisme. Tout le monde en est désormais convaincu, et tout le monde cherche plus ou moins à garder la forme.

Les maîtres agissent cependant différemment avec leurs chats, et une étude récente démontre que40% des chats sont en surpoids, quand ils ne sont pas franchement obèses. Confrontés à ce problème, les maîtres rétorquent : « Il me plaît comme ça, beau, rond, doux, moelleux. » Ou : « Il est peut être un peu grassouillet, mais comment le mettre au régime ? » C’est vrai. Il s’agit cependant d’un problème qu’il faut affronter sérieusement car, comme dans le cas des humains, l’obésité diminue la qualité et la durée de vie des chats.

Fatterson

 


Les dégâts sont graves et irréversibles. Il faut donc étudier la façon de la détecter, les facteurs de risque, les dégâts provoqués, la manière de la prévenir et de la combattre quand elle est déjà présente.

 

1898391743 1

Palpation des côtes

On pose les paumes des mains sur les côtés du thorax en les faisant bouger d’avant en arrière, l’idéal étant d’arriver à compter les côtes du bout des doigts sans exercer de pression.

 

eating

Palpation du dos

On passe la main sur la colonne vertébrale en descendant jusqu’au bassin. Tout est parfait quand on sent les excroissances osseuses des vertèbres et une bonne masse musculaire de chaque côté de la colonne vertébrale (dos plat et musclé).

 

CHAT EN SURPOIDS

Evaluation de la poche ventrale adipeuse

En passant la main sous le ventre du chat, on palpe la « bourse adipeuse » située au niveau de la région inguinale. Son volume doit être faible et elle ne doit pas évoquer une petite outre de graisse.


 
Gilles Hagège
  • Docteur vétérinaire, conseil de la SPA, spécialiste de la psychiatrie canine et auteur d'ouvrages de référence

 

 

 

ct obese1

 

 

 

Pourquoi mon chat devient obèse ?

Les causes les plus fréquentes d’obésité du chat sont les suivantes :

- vie au foyer et manque d’activité physique 
- l’âge : le chat adulte de moins de 10 ans y est plus enclin 
- le sexe : surtout les mâles 
- la stérilisation associée à un régime déséquilibré après l’intervention 
- des aliments hypercaloriques donnés à volonté 
- l’anxiété du chat pour qui la nourriture devient la seule source de plaisir 
- les prédispositions de la race : les chats domestiques à poil ras sont les plus pénalisés.


Gilles Hagège
  • Docteur vétérinaire, conseil de la SPA, spécialiste de la psychiatrie canine et auteur d'ouvrages de référence

images

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #L'Alimentation du Chat

Repost 0

Publié le 11 Juin 2012


Les chatons non allaités

 

biberon_payan_bis.jpg

Il arrive que la mère n’ait pas assez de lait pour ses chatons : il faut alors intervenir. Il faut commencer par s’équiper de biberons spécifiques qui seront soigneusement stérilisés après chaque tétée, les nouveaux-nés étant très sensibles aux infections.

La personne chargée de les nourrir doit se laver les mains très soigneusement et préparer le lait quelques minutes avant la distribution. Le nombre de tétées est aussi important que la qualité du lait donné : on passera de 7 biberons par 24 heures, de jour comme de nuit, durant la 1ère semaine, à 2 biberons en alternance avec des aliments solides à la 6e semaine.

 

chat-bois-au-biberon.jpg

Lait félin maternisé

Le lait doit se rapprocher le plus possible de celui de la mère : le lait félin maternisé, en poudre ou liquide, est recommandé ; on le dilue un peu plus ou un peu moins selon le produit en respectant les instructions données. Il a déjà été souligné que le lait de vache ne convenait pas, car il est plus pauvre en lipides, en protéines et en sels minéraux que celui de la chatte.

S’il était cependant impératif de nourrir des petits sans avoir de bon lait sous la main, la recettesuivante devrait permettre d’apparenter le lait de vache à celui des félins, en attendant d’acheter du lait maternisé : on ajoute 20 g de crème liquide, 10 g de viande de boeuf hachée très finement, 2 g d’huile de maïs, 2 g de jaune d’oeuf et 1 g de supplément minéral et vitaminé à 60 ml de lait de vache. Le tout, bien mélangé, est porté à une température de 38 °C, le biberon est réchauffé au bainmarie puis donné aux petits.

Durant la tétée, il est conseillé de masser le périnée des chatons, c’est-à-dire la zone comprise entre l’anus et les parties génitales, avec un chiffon doux et humide de façon à stimuler les selles, ce que fait la mère chatte en les léchant avec sa langue.


 
Gilles Hagège
  • Docteur vétérinaire, conseil de la SPA, spécialiste de la psychiatrie canine et auteur d'ouvrages de référence

 

 

Alimentation des chatons en croissance

7-chatons-affame-s--.jpg

De la 8e semaine de vie au 12e mois, l'alimentation du chaton diffère de celui du sevrage, tout en restant fortement énergétique afin de soutenir la prise de poids du chaton.

Dans la mesure où les chatons sont incapables de s’autoréguler, il faut leur donner des aliments 5 fois par jour, de préférence dans une grande écuelle peu profonde afin que tous puissent manger en même temps.

L’eau doit systématiquement être donnée en libre service.

Là aussi, un aliment de haute qualité, spécifique à la croissance, satisfera les besoins journaliers des chatons tant sur le plan de l’énergie métabolisable que de l’intégration de produits que l’on ne peut malheureusement pas reproduire dans un régime maison.

607648-deux-petits-chatons-chat-mange-la-nourriture-seche

Aliments pour chatons jusqu'à l'âge d'un an

Les aliments pour chatons en période de croissance doivent être donnés jusqu’à l’âge de 12 moisen quantités proportionnelles au poids. Les chatons sont ensuite considérés comme des adultes et passent à une alimentation de routine. Pour un chaton en période de croissance, le pourcentage d’éléments nutritifs de 100 g sec d’un bon aliment se répartit comme suit :

Protéines : 36 % (environ)
Graisses : 18 % (environ)
Hydrates de carbone : 31 % (environ)
Taurine, oméga 3, oméga 6, sels minéraux, vitamines : 15 % (environ)


Gilles Hagège
  • Docteur vétérinaire, conseil de la SPA, spécialiste de la psychiatrie canine et auteur d'ouvrages de référence

 

 

Croquettes et aliments pour chatons :


Croquettes et aliments pour chatons doivent être choisis avec soin pendant la période de croissance du petit félin.

En effet, c’est entre 2 à 12 mois que le chaton va acquérir tous les vitamines et les minéraux dont il aura besoin pour devenir un adulte solide.

Croquettes pour chatons distribués 5 fois par jours

Les chatons sont incapables de s’autoréguler. Aussi, il est important que le maître veille à disperser les repas.

Idéalement, un chaton doit manger des croquettes ou des aliments humides 5 fois par jours. Cela lui évite de se gaver et de ne pas manger à sa faim.

 


Aliments pour chatons adaptées

Un petit chat ne peut pas manger comme un adulte. En supermarchés ou chez le vétérinaire, vous trouverez facilement des croquettes ou des pâtées pour chat adaptées à son âge.

Ce n’est qu’à partir de 12 mois que le chaton sera considéré comme un adulte et pourra être nourri comme tel.

En période de croissance, croquettes et aliments pour chatons doivent être donnés en quantité proportionnelle au poids du petit félin.

Des croquettes pour chatons riches en protéines

Les croquettes pour chaton doivent être choisies en fonction de leurs qualités nutritionnelles.

En effet, un chaton a besoin d’aliments ou de croquettes riches en protéines et en matières grasses. Son alimentation doit couvrir ses besoins énergétiques et permettre un bon développement de ses muscles.

Les aliments pour chatons doivent également posséder un rapport idéal entre calcium et phosphoreafin de garantir la solidité du squelette du petit chat.

Enfin, l’alimentation du chaton doit être riche en oméga 3 et 6. Ces acides gras essentielscontribuent au maintien d’un pelage sain et au bon développement de la vision et du système nerveux central du chaton.

 


c'est quoi ce truc

Croquettes ou aliments humides pour chaton ?

Les croquettes pour chatons ont été parfaitement pensées pour les petits félins. Leur taille et leur composition ont été adaptées aux besoins du chaton.

De même, les aliments humides pour chatons répondent bien aux besoins nutritionnels du petit chat.

Les croquettes auraient néanmoins l’avantage de mieux mouler les selles et de les rendre moins odorantes.

Les aliments humides, eux, sont riches en eau. Un point positif lorsque son chaton rechigne à boire.

Quoi qu’il en soit, notez que vous devez toujours tenir une gamelle d’eau fraîche à disposition du chaton.

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #L'Alimentation du Chat

Repost 0

Publié le 4 Juin 2012


Comment nourrir un chaton

titre


Vous voici l'heureux propriétaire d'un ou plusieurschatons.

Quelques conseils pour lui fournir la nourritureadaptée.

La première tétée

chatons

La tétée constitue le premier repas du chaton. Il rampe vers sa mère, guidé par la chaleur et par l’odeur. Une fois qu’il a trouvé la mamelle, il sait par instinct faire venir le lait en donnant des coups de tête. Le chaton choisit une ou deux mamelles vers lesquelles il retournera à chaque tétée.

Dans les premières heures, le chaton absorbe le colostrum, riche en anticorps. Les petits tètent peu mais très souvent.

Le réflexe de tétée est présent dès le 50e jour de la gestation.

Le comportement alimentaire du chaton envers la mère est fondamental pour l’équilibre futur. Les chatons qui ne tètent pas sont beaucoup moins joueurs. Frustrés, ils auront tendance à « téter » des objets pendant leur vie adulte.

Leur appétit est souvent beaucoup plus capricieux que celui des chats ayant eu des relations normales avec leur mère.

 

Chatterie-du-jardin-de-vermois 0972


Le premier menu : le sevrage

Le comportement alimentaire va considérablement se modifier. La mère ne s’investit plus dans l’alimentation des chatons au moment du sevrage, qui intervient vers 6 semaines.

Dans la nature, les chatons découvrent l’alimentation solide vers 4 semaines. Pour ce faire, la mère apporte au départ des proies mortes devant les petits et les dévore. Puis elle apporte des proies vivantes vers 6 semaines et apprend aux chatons à les saisir par la nuque.

Le chaton sait achever une proie à 8 semaines. Peu après, il suit sa mère à la chasse, capture ses premières proies à 3 mois et devient un très bon chasseur à 4 mois.

À votre domicile, le chat aura un comportement instinctif de chasseur qui se concrétisera par des manies très particulières comme sentir longuement la nourriture, la sortir de la gamelle et gratter avec sa patte le sol à côté du repas.

Le chat est aussi très sensible au goût de l’eau. Attention à l’eau chlorée ou à l’eau qui séjourne dans une gamelle en plastique. Préférez un récipient en verre.

Le chat boit très souvent, peu et de préférence la nuit. Il consomme à peu près 200 ml d’eau par jour en neuf à dix reprises. Pour apprendre à boire, le chaton trempe ses babines dans l’eau puis se lèche. Alors il commence à laper.

Laissez de l’eau en permanence dans un récipient plat et changez-la tous les jours.

> Un vétérinaire vous explique en vidéo comment nourrir son chaton


Michèle Fermé-Fradin
  • Docteur vétérinaire, spécialiste du comportement et pathologies du félin et auteur de plusieurs ouvrages de référence

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #L'Alimentation du Chat

Repost 0

Publié le 27 Mai 2012

L'inappétence chez le chat

images (3)

Comme chacun sait, les chats sont des mangeurs très difficiles, ce qui implique une alimentation très appétissante.

La plupart d’entre eux préfèrent le poisson à la viande et les aliments nouveaux à ceux déjà connus, comme l’ont parfaitement compris les fabricants d’aliments pour chats.

Si un aliment nouveau ne s’avère pas aussi goûteux que celui habituel, le chat voudra revenir à son régime habituel au bout de quelques jours.

La plupart des chats semblent indifférents au saccharose et donc aux douceurs à la saveur sucrée.

 

images (1)

De l'inappétence à l'anorexie

L’inappétence peut se transformer en problème clinique bien plus complexe, à la limite de l’anorexie. On observe souvent chez les chats hospitalisés que des chats légèrement malades compromettent sérieusement leur santé en refusant de s’alimenter.

Même si on peut intervenir en les forçant à manger grâce à une sonde gastrique, il est préférable d’essayer de les faire manger de leur plein gré, car un aliment ingéré normalement par la bouche stimule bien plus les sécrétions gastrique et intestinale qu’un aliment introduit directement dans l’estomac par une sonde.

Pour stimuler l’appétit du chat, on peut également utiliser de la benzodiazépine fournie sur ordonnance par le vétérinaire.


 
N. Magno
  • Psychologue spécialisée dans l'éthologie, éleveuse de Chartreux et auteur d'ouvrages de référence sur le chat

 

 

 

images

 

Troubles alimentaires du chat

Le chat, ne pouvant pas chasser sa nourriture dans votre appartement, pourra manifester une certaine agressivité ; c’est pourquoi le jeu est fondamental. En outre, laissez-le sortir les croquettes de sa gamelle et n’exigez pas une tenue impeccable ! Cela lui permettra d’évacuer ses pulsions instinctives. Et d'éviter l'apparition de troubles alimentaires.

La boulimie

Elle se rencontre fréquemment chez des chats qui s’ennuient ou qui font peu d’exercice dans la journée. La surconsommation d’aliments trop gras est aussi à montrer du doigt. Le chat mange pour se distraire, pour le plaisir comme il chasse. La prise de poids peut donc être rapide.

L’anorexie

Le chat ne mange plus. En dehors de toutes les causes médicales, ce trouble peut avoir une origine psychologique. Les modifications de son environnement ou de ses habitudes (le décès de son maître, une mise en pension…) peuvent être des sources importantes d’anxiété. Le chat peut aussi essayer d’attirer l’attention de son maître. Dans ce cas, n’hésitez pas à le caresser lors des repas pour le rassurer.

Les téteurs

Le comportement de tétée peut persister à l’âge adulte. Il est fréquent chez des chatons orphelins frustrés. L’animal suce une peluche et en pétrit en même temps la surface.

Le pica

Ce trouble consiste à manger des substances non alimentaires : de la laine, des élastiques… L’anxiété est souvent à l’origine de ce comportement.


 
Michèle Fermé-Fradin
  • Docteur vétérinaire, spécialiste du comportement et pathologies du félin et auteur de plusieurs ouvrages de référence

 

 

 

images (2)

******************************************************************************************

Si vous souhaitez en savoir plus referrez vous aux articles de Marie-Hélène Bonnet, Comportementaliste Felin, Presidente d'Eurothai, ou contactez là pour toute question

www.comportement-chat.com 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #L'Alimentation du Chat

Repost 0

Publié le 10 Mai 2012

Comment nourrir son chat pour embellir son poil

7863583-un-chat-de-caricature-heureux-noir-avec-un-bol-de-n

Des touffes de poils éparpillées dans toute la maison. Pas de doute : la mue estivale est là et passe, aussi dévastatrice qu’un typhon.

Une fois que le vétérinaire a vérifié l’état de santé du chat, un bon régime et quelques conseils d'alimentation peuvent permettre de résoudre le problème ; nous allons voir comment.

images

Un régime adapté

Quasiment un tiers des protéines ingérées quotidiennement par le chat servent au renouvellement de l’épiderme et du poil. Un apport protéique équilibré est donc la première règle à respecter pour que le chat ait une belle robe. Un régime avec un bon équilibre entre les hydrates de carbone et les protéines a une importance capitale.

Les vitamines ont un rôle essentiel pour la vitalité du poil. C’est pour cela qu’il faut équilibrer le régime avec des vitamines A et H, car une carence peut provoquer une sécheresse cutanée et une desquamation, une sensibilité accrue de la peau aux infections bactériennes (les sources les plus courantes de vitamine A sont le foie, le jaune d’œuf, le lait, l’huile de foie de poisson ; les sources de vitamine H sont le maïs, les anchois, la levure).

large alimentation chat

On ne négligera pas pour autant les vitamines E, B6 et B5 car, quand leur taux est insuffisant dans le régime, le poil devient sec et fragile (les sources de vitamine E sont les céréales ; celles de vitamine B6 sont le poisson, le son et le germe de blé ; la vitamine B5 se trouve dans les céréales et le soja). Il faut également surveiller la présence de vitamine B10 (dont sont riches les céréales, les légumes verts et le foie), garantie d’une belle pigmentation de la robe.

Les sels minéraux, notamment le cuivre et le zinc, sont indispensables à la synthèse de la kératine (la protéine de base qui constitue le poil). Les aliments à base de poisson, de viande, de maïs et de froment sont donc les bienvenus. La liste des alliés du pelage est complétée par les acides gras essentiels contenus dans l’huile de maïs et de soja, ainsi que par la méthionine, présente dans l’oeuf, le poisson et le germe de blé.

 


L’herbe à chat

herbachat

Les chats mangent la Nepeta cataria, communément appelée « herbe à chat », qui favorise un comportement (roulement du corps et frottement de la tête) semblable à celui adopté durant la période des chaleurs.

Rien ne certifie pourtant qu’elle contienne des substances déclenchant des comportements de type sexuel ou qu’elle procure un plaisir particulier.

La Nepeta contient un composant semblable à une substance présente dans l’urine de l’étalon, auquel tous les chats sont sensibles, les mâles également, et en particulier les chattes en chaleur.

images (4)

L’herbe à chat stimule les comportements joueurs et les simulations de bagarre, mais elle n’incite pas, par exemple, les femelles à montrer leur zone génitale, à faire des vocalises ou à adopter des postures propres à l’accouplement.

En outre, les chattes en chaleur ne secouent pas la tête comme font les chats ayant mangé de l’herbe à chat. Quant aux mâles, ils ont les mêmes réactions que les femelles après avoir ingéré de l’herbe à chat.

8069-herbe-a-chat

 

 


Que faire si mon chat est difficile ?

images (2)

Lundi poulet, mardi lapin, mercredi pâté de thon, et ainsi de suite. Un menu de restaurant ? Non : ce ne sont que les plats proposés à un chat dans l’espoir que quelque chose lui plaise. C’est parfois le cas, mais, la plupart du temps, le chat fait la grève de la faim, bien qu’il soit en pleine forme. Remords et reddition du maître : la valse des menus recommence comme précédemment.

La majeure partie des maîtres de chat se comporte de cette façon, mais ils n’y sont pour rien. La faute en incombe à la mère : elle a mal dressé ses petits. Voyons pourquoi, et ce qu’il faut faire pour que le chat ait une alimentation à la fois saine et bonne sans céder à l’énervement à chaque repas.

ct terrelune

Si le chaton n’est pas encore sevré

Dans ce cas, il est assez facile de le familiariser avec un régime varié, mais simple. C’est en effet durant la période de sevrage, quand on passe du régime lacté au régime solide, que se commettent les erreurs alimentaires les plus fréquentes. Si la mère est là, le chaton s’habitue à manger ce qu’on lui offre, des croquettes aux souris en passant par les grillons et la nourriture en boîte, en fonction de ses propres penchants alimentaires.

Si l’on adopte une jeune chatte au moment du sevrage, il faut penser à cette règle et apprendre au chaton à manger de tout (y compris des légumes), car même s’il est essentiellement carnivore, il trouve dans la nature, dans l’estomac des petits herbivores chassés, la quantité nécessaire de fibres végétales riches en sels minéraux et indispensables à son transit intestinal.

zoom-299419-boeuf-almo-nature-9-x-70g-chat

Une chatte alimentée ainsi fera certainement une excellente mère, même sur le plan nutritionnel.

Si le chat est déjà sevré ou s’il est adulte

images (1)

Il est moins difficile d’éduquer un chaton qu’un chat adulte à un nouveau régime, mais on utilisera la même astuce. Elle consiste à intégrer progressivement et en quantités de plus en plus élevées unaliment nouveau à la nourriture que le chat consomme habituellement, sachant que la mutation complète peut nécessiter 20 à 30 jours, pendant lesquels il faudra être très patient. La victoire est garantie avec les chatons. Elle est un peu plus difficile avec les adultes.

> Une question sur l'alimentation de votre chat ? Les experts d'AlloVet répondent à toutes vos questions par téléphone : Contactez un vétérinaire

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #L'Alimentation du Chat

Repost 0

Publié le 23 Avril 2012

Aliments frais pour chat

catnutrition

Variés et sains, les aliments frais sont souvent boycottés par les chats qui sont habitués aux arômes intenses des aliments industriels. Il est important d’ajouter un complément couvrant le besoin journalier en taurine (un acide aminé important), en vitamines et en sels minéraux, indispensables à la bonne santé du chat.

Avantages

Une variété de saveurs et de fraîcheur, et l’absence de conservateurs et de colorants.

Inconvénients

Les temps de préparation et la nécessité de varier souvent le type de viande ou de poisson pour fournir un régime équilibré.

Remarque

Il s’agit évidemment d’un aliment convenant à tous les chats.

 chat mange wallpaper

Recettes maison pour votre chat

Si vous voulez être le chef cuisinier de votre chat, les plats que vous pourrez inventer sont nombreux. Vous devez seulement vous préoccuper de suivre les règles que nous avons déjà évoquées et toujours vous rappeler que votre chat est carnivore ; chaque plat doit donc partir de cet ingrédient pour être apprécié par votre animal et être sain pour lui.

Plat de viande

120 ou 130 g de muscle cuit rapidement au four puis coupé en tranches ou en dés. Le gras de cuisson est récupéré et mélangé avec 30 g de légumes mixés. Vous pouvez ajouter une pincée de sel et 20 g de lard haché.

Plat de poisson

120 ou 130 g de maquereau, sans tête et sans arêtes, cuit au gril puis coupé en morceaux. Mélangez-les avec 30 ou 40 g de légumes cuits et hachés en ajoutant un peu d’huile de maïs et de sel.

220px-Schema - Systeme digestif du chat.svg

Plat de volaille et lapin

120 ou 130 g de poulet, de lapin ou de canard, au préalable désossés. Coupez en petits morceaux et, avec le gras de cuisson, mélangez à 30 g de riz très cuit et à des légumes hachés. Ajoutez de l'huile de maïs et du sel ou bien 20 g de lard haché.

Plat d'œuf et de fromage

Coupez un œuf dur en morceaux que vous mélangerez avec 40 g de fromage blanc. Remélangez le tout avec des légumes verts et ajoutez de l'huile de maïs et du sel.

Donnez du poisson à manger à votre chat !

816492

Excellente source de protéines, riche en huiles précieuses, la chair de poisson culmine au sommet de la pyramide nutritionnelle de l’alimentation humaine. C’est pour cela, ainsi que pour d’autres raisons que nous allons étudier, qu’il faut en donner également aux chats.

Le poisson est riche en…

C’est d’abord une source essentielle de taurine, dont l’action a un effet véritablement salvateur sur les chats. En effet, les chats n’arrivent pas à synthétiser cet acide aminé indispensable à leur survie. Une carence en taurine provoque de graves lésions sur la rétine, entraînant une cécité, une dégénérescence du muscle cardiaque et des altérations neurologiques extrêmement graves.

Voilà pourquoi l’alimentation du chat doit inclure cet élément, qui est présent en quantités élevées notamment dans le thon. Les acides gras essentiels oméga 3 et oméga 6 sont également présents dans les poissons, surtout les poissons gras de mer du Nord. Ces acides gras ont une action naturelle anti-inflammatoire, ils favorisent la cicatrisation des blessures et améliorent l’élasticité de la peau.

Leur carence peut entraîner le desséchement de la robe et une plus grande irritabilité de la peau, notamment chez les individus souffrant de dermatites allergiques. Les vitamines A et D sont largement présentes dans le poisson et elles sont indispensables au bon développement des chatons.

Le poisson est conseillé à...

Tous les chats, naturellement, mais surtout aux chats allergiques et aux chats obèses.

- Les chats allergiques. Avec les pommes de terre et le tapioca, et outre la présence des acides gras essentiels mentionnés précédemment, le poisson est une source énergétique complète et digeste qu’un sujet souffrant d’allergies alimentaires tolère sans problème.

- Les chats obèses. Les poissons maigres notamment, comme la sole, sont une source alternative de protéines à basse teneur en graisses et à faible valeur calorique.

Le poisson se cuisine…

aliment pour chat maison

Grillé ou cuit à l’eau, avec éventuellement un bouquet de romarin pour l’arôme. Il est important dene pas le donner cru car il peut être porteur de rickettsie, notamment dans le cas du saumon et de la truite, responsables d’une maladie grave des chats connue sous le nom d’« empoisonnement par le saumon ».

La cuisson élimine ce risque. En outre, la cuisson élimine également l’éventualité pour les chats d’attraper un parasite, le Diphyllobothrium latum, présent au stade larvaire dans les muscles des poissons d’eau douce et qui, une fois ingéré, se transforme dans l’intestin du chat en un ténia de plusieurs mètres.

Le BARF, Chat adulte - Comment débuter ?

Q: J'ai un chat adulte qui est nourri depuis des années avec des croquettes ou avec des boîtes d'aliments humides. Puis-je le nourrir naturellement avec de la viande crue ? Comment faire ?

Le chat est un carnivore et sa meilleure nourriture serait les petites proies(souris, rats, oiseau) qu'il chasse. Des chats ayant la possibilité de sortir et vivant par exemple dans un environnement de campagne auront alors une excellente alimentation.

A défaut de cette possibilité, la meilleure nourriture est à base de viande crue et abats.

alimentation-chat

Combien de repas par jour:

Pour un chat adulte il serait souhaitable de lui offrir 3 repas par jour.

Viandes:

Poulet, boeuf, agneau, lapin, cheval

Abats:

Coeurs, foies, rognons

Ration journalière:

Elle est autour de 30-50g par kilo/poids du chat. Elle dépend fortement de l'activité et de sa race. En outre, des chats ayant la possibilité de sortir leur permettant de chasser des petites proies, il faudra en tenir compte en réduisant la ration. Par exemple pour un chat d'un poids de 6 kg et en se basant sur 50 g, la ration serait de 300 g par jour.

Son repas pour un jour pourrait alors être:

Matin
Viande de poulet + mix légumes 100 g 

Midi:
Abats (foies, coeurs etc) 100 g

Soir:
Cous de poulets broyés 100 g

En se basant sur l'exemple ci-dessus il est relativement facile de faire un petit plan hebdomadaire d'alimentation, permettant en même temps d'offrir au chat une nourriture variée lui apportant tout ce dont il aura besoin.

Q: Puis-je préparer les rations à l'avance tout en les gardant dans le congélateur ?

De conserver au congélateur les rations ne pose aucun problème. La majorité des personnes nourrissant leur chat naturellement à base de viande crue, préparent une certaine quantité de rations journalières d'avance.

35dr2k10

Exemple d'une préparation de rations journalières de 1 kilo:

Viande ou abats: 650 g
Cous de poulets ou ailes de poulets finement broyées: 350 g
Mix légumes cru en purée: 50 g
Sel marin: 1/2 CT 
Eau: 100 ml

Broyer les ailes ou cous de poulets puis les mélanger avec la viande en ajoutant le mix de légumes et eau. Garder le tout au frigo. En cas de congélation de la préparation, il vaut mieux éviter d'ajouter le mix légumes qui sera mis directement dans la gamelle au moment voulu. Il est possible de servir froid ou à température ambiante selon la préférence du chat.

Les cous de poulets ou ailes de poulets finement broyés permettent d'assurer au chat un apport en Ca et P de haute qualité.

fond-blanc-de-l&-39

Suppléments:

1-2x par semaine: 1/2-1 CT d'huile.

2-3x par semaine: 1 CT d'un mélange herbes/algues de bonne qualité contenant différents vitamines et minéraux, comme par exemple le mélange DHN.

Taurine:

La taurine se trouve en abondance dans la viande et surtout dans les abats. Le chat n'étant pas en mesure de le produire lui même, il devrait alors le trouver dans son alimentation. Le besoin journalier d'un chat en taurine est de: 150-200 mg.

Variations:

Poisson: Le poisson est un excellent aliment pour le chat. Sardines, maquereau, harengs, thon permettent de varier les repas.

Oeufs: 1-2x par semaine un oeuf cru avec la coquille réduite en fins morceaux. La coquille d'oeuf représente une excellente source de Ca et P ( 1g = 380 mg Ca).

Les fabricants de croquettes usent de toutes les astuces pour d'abord fidéliser le chat puis naturellement le pièger pour qu'il mange cette nourriture. Ils ajoutent entre autres des arômes, sucre ou sel. Le chat s'habitue a un type de nourriture et il peut alors arriver, qu'au début il ne veuille rien savoir d'une nourriture naturelle. Mais avec de la patience et surtout de la persévérance, votre chat va s'habituer à manger une nourriture qu'il aurait dû manger depuis toujours, celle qui est faite pour sa nature de carnivore: une nourriture carnée.

 

Pour des questions, rejoignez les membres sur le forum

 

© Pieter Wenk 2006-2011
http://www.b-a-r-f.com

 

 

chats-alimentation

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #L'Alimentation du Chat

Repost 0

Publié le 6 Mars 2012

Les croquettes pour chat

catnutrition

Les croquettes sont un aliment très en vogue, notamment parce qu’elles sont très appétissantes. A cela s’ajoute une teneur élevée en lipides qui en fait un aliment très apprécié des chats.

Pour éviter tout problème à son compagnon, il est important d’opter pour des croquettes pour chat de qualité, avec des ingrédients et des éléments nutritifs dosés selon les recommandations en vigueur en Europe.

En effet, les aliments secs qui ont des concentrations trop élevées en magnésium (plus de 0,09 %) peuvent prédisposer à la formation de calculs dans les voies urinaires basses.

 

Avantages des croquettes

Les aliments secs ne s’altèrent pas et gardent leur arôme, même exposés à l’air. En été, on peut donc les laisser sans problème dans l’écuelle. Ils ne nécessitent aucune forme de préparation.

Par ailleurs, les croquettes nettoie les dents du chat lorsque celui-ci les mache. Elles sont donc une bonne arme pour lutter contre le tartre.

Enfin, un chat qui consomme des croquettes aura tendance à faire des selles moins odorantes etplus moulées que s'il consommait des alimants humides.

 

Inconvénients des croquettes

Il faut impérativement les accompagner d’un bol rempli d’eau, pour la bonne raison qu’il s’agit d’aliments déshydratés (6-10 % d’humidité).

 

Remarque

En raison de son aspect appétissant, la croquette convient au chat à l’appétit capricieux, ou à ceux dont les excréments sont peu compacts (en effet, la composition particulière de cet aliment donne des fèces mieux moulées) et, pour finir, aux chats qui ont beaucoup de tartre car la mastication des croquettes permet de prévenir la formation de la plaque dentaire.

 
Mariolina Cappelletti
  • Docteur vétérinaire, journaliste et auteur d'ouvrages de référence sur les animaux de compagnie

 

sept-regles-alimentation-chat

La patée pour chat

Commercialisés sous forme de boîtes ou de sachets, les aliments humides sont très appréciés des chats. Mieux vaut opter pour des confections à usage unique, car le contact de l’air altère la saveur et l’arôme de l’aliment après l’ouverture, des caractéristiques très importantes pour notre compagnon.

De goût et de consistance très variés (de la pâtée aux bouchées), ils seront bien équilibrés et contiendront plusieurs ingrédients, pas uniquement des protéines, afin d’éviter les déséquilibres nutritionnels. Dans ce cas, il faut surveiller les quantités, car leur attrait en fait un aliment très demandé, avec les risques d’obésité qui s’ensuivent.


Avantages

La patée est une très bonne nourriture pour chat, même en voyage en raison de leur taux d’humidité élevé (75 %) qui rend moins pressant le problème de la soif.


Inconvénients

L’arôme s’altère rapidement en raison d’un processus d’oxydation au contact de l’air, ce qui fait froncer le nez aux chats les plus délicats.


Remarque

Ces aliments conviennent aux chats qui n’aiment pas mastiquer et veulent goûter des saveurs fortes et variées. Ils sont également adaptés aux chats souffrant de constipation, en raison du contenu élevé en fibres.

 
Mariolina Cappelletti
  • Docteur vétérinaire, journaliste et auteur d'ouvrages de référence sur les animaux de compagnie

 

0002-9100-4-copie-1

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #L'Alimentation du Chat

Repost 0

Publié le 25 Février 2012

Alimentation de la chatte en gestation et allaitement

chatte gestante

La durée de gestation de la chatte est de 60 jours en moyenne.

La chatte prend du poids dès le début, mais l’augmentation majeure a lieu au cours des derniers25-26 jours avec une augmentation du poids des foetus.

La nourriture sera donc enrichie en graisses et en taurine, mais la ration ne doit pas être augmentée de plus de 10 % pour éviter que la chatte, en engraissant, ne rencontre des problèmes lors de la mise bas.

lait3

Alimentation à disposition de la chatte pendant l'allaitement

Durant l’allaitement, il est conseillé de laisser l’aliment, évidemment très riche en graisses, à libre disposition de la chatte qui peut, et doit, manger à volonté dans la mesure où la dépense énergétique est très supérieure à celle de la gestation.

Ce n’est qu’une fois le sevrage terminé, c’est-à-dire 50 jours environ après la mise bas, que la chatte récupérera sa ration alimentaire habituelle.

Pendant la période de gestation et d’allaitement, l’alimentation sera identique à celle des chatons en période de croissance.

 shema
Gilles Hagège
  • Docteur vétérinaire, conseil de la SPA, spécialiste de la psychiatrie canine et auteur d'ouvrages de référence

 

 

Alimentation du chat âgé

alimentation-chat-age

Les traitements médicaux et une alimentation adéquate ont permis de rallonger la durée de vie des chats.

S’il est vrai que la durée de vie moyenne est de 13-14 ans, il n’est cependant pas rare de voir des chats domestiques vivre plus de 20 ans.

Les chats âgés ont des besoins nutritionnels différents des jeunes chats.

En effet, leurs défenses immunitaires faiblissent, les radicaux libres augmentent, et il n’est pas rare que commencent à se manifester les premiers signes dedéficiences rénales.

Pour toutes ces raisons, le régime du chat âgé doit être modifié.

Une alimentation adaptée aux chats âgés

conseils-chat-age

La nourriture pour chat senior présente les caractéristiques suivantes :

- elle est appétissante, car l’appétit diminue 
- sa consistance est adaptée à une mastication ne demandant aucun effort 
- elle est digeste, car la faculté d’assimilation est moindre 
- elle est supplémentée, notamment en acides gras essentiels (oméga 3 et oméga 6) et en vitamines antioxydantes qui aident à combattre les radicaux libres. Il est indispensable de maintenir un bon pourcentage de protéines, mais sans excès, et de diminuer l’apport de phosphore (0,6 % environ) afin de préserver la fonction rénale.

Nier2 FR

Pour les chats seniors, le taux d’éléments nutritifs de 100 g sec d’un bon aliment se répartit comme suit :

Protéines : 27 % (environ)
Graisses : 15 % (environ)
Hydrates de carbone (amidons + fibres) : 44 % (environ)
Taurine, oméga 3, oméga 6, sels minéraux, vitamines : 14 % (environ)

 SanteVet - l alimentation du chat age - kasto - Fotolia.co
Gilles Hagège
  • Docteur vétérinaire, conseil de la SPA, spécialiste de la psychiatrie canine et auteur d'ouvrages de référence

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #L'Alimentation du Chat

Repost 0