Articles avec #les expressions sur les chats tag

Publié le 18 Juillet 2013

AVOIR D'AUTRES CHATS À FOUETTER :

Signification :  Avoir d'autres sujets de préoccupations plus importants, d'autres affaires.

 

avoir-d-autres-chats-a--fouetter-.jpg

Origine : Expression française dont les origines remontent au XVIIème siècle désignant une chose sans conséquences. il se pourrait que le verbe fouetter ne soit pas un synonyme de battre mais pris dans le langage argot avec la connotation sexuelle de foutre. Avoir d'autres chats à fouetter serait issue dit-on d'une autre expression plus ancienne qui désigne toute activité sans conséquence à savoir il n'y a pas de quoi fouetter un chat. La métaphore du chat dans toutes ces expressions reste cependant inexplicable.

Exemple d'utilisation : ...Mais comprenez donc, Monsieur, le Baron, qu'ils ont d'autres chats à fouetter que de s'occuper des cinquante mille amourettes de Paris (Balzac : Splendeurs et misères des courtisanes)

Expression française similaire : Peigner la girafe

 

 

 

LA GUEULE ENFARINÉE :

Signification : Avoir une confiance aveugle, être sur d'obtenir l'avantage escompté, mal réveillé.

gueule-enfarine-e.gif

Origine : Expression française issue de la fable de Jean de la Fontaine : Le chat et le vieux rat où le chat utilise le stratagème infaillible de s'enfariner et se poser dans la huche à pain pour attraper les souris  non méfiantes. Ce chat content de sa technique n'a pas pensé que le vieux rat plus expérimenté ne se laisserait pas prendre.

Il se pourrait que cette expression française soit prise dans le sens propre et que le clown puisse arriver avec sa gueule enfarinée pour obtenir ce qu'il est venu chercher à savoir le rire des enfants

Expression française similaire : Ne pas avoir les yeux en face des trous

 

 

PAYER EN CHATS ET EN RATS :

Signification : Ne pas payer en bonne monnaie

 

chat et rat


Origine : Expression française qui se base sur la définition du chat comme étant une monnaie qui avait cours à l'époque et qui signifie payer en monnaie métallique par des débiteurs insolvables. Cela viendrait de l'époque où les mauvais payeurs étaient obligés de payer leurs dettes par des biens immobiliers ou des terrains vendus à bas prix équivalent à la somme due. Cette interprétation viendrait tout droit de la définition du chas qui était autrefois la maison et le ras qui représentait l'héritage d'un bien agricole. Par contre l'Académie Française définit cette expression française par "payer en bagatelles avec toutes sortes d'objets de peu de valeur".

Expression française similaire : Payer en monnaie de singe

 

 

ATTACHER LE GRELOT :

Signification : Engager une entreprise périlleuse, attirer l'attention sur une situation dangereuse

 

Attacher-Grelot.jpg


Origine : Expression française qui puise ses origines dans une des fables de J.de  la Fontaine à savoir "conseil tenu par les rats" selon laquelle l'assemblée des rats décida d'attacher un grelot au cou du terrible chat pour contrôler ses allées et venues. Cette fable viendrait elle-même d'une autre histoire d'un écrivain du XVème siècle abstrémius qui se posa la question de savoir comment pendre le grelot à la queue du chat.

Exemple d'utilisation : L'argent, l'esprit, et la race même doivent être comptés, bref toutes les forces. Or jusqu'à présent je n'en vois qu'une : le nombre. Ah! Cher maître vous qui avez tant d'autorité, vous devriez bien attacher le grelot... (G. Flaubert)

 

Sources : expressions-francaises.fr


 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Les expressions sur les chats

Repost 0

Publié le 3 Mars 2013

EN CATIMINI :

 

catimini.jpg

 

Expression française qui existe depuis le XIII ème siècle qui signifie en cachette ou très discrètement.

Les auteurs attribuent à cette expression française plusieurs origines mais aucune d'entre elles n'est certaine et elles se définissent toutes comme des à priori.


22110354.jpg


La première origine de cette expression française remonte au grec où le mot kataménia existe et concerne les menstruations féminines, phénomène refoulé à l'époque car emblème de l'infériorité féminine dans "le culture" c'est à dire de par son indisponibilité sexuelle face à l'homme.. ce n'est que par la suite que cette expression française a abandonné ses valeurs sexuelles pour en prendre d'autres plus innocentes en évoquant la démarche silencieuse du chat.

Ce sont les picards qui ont repris cette allusion au chat considéré comme animal hypocrite car il marche doucement et en se dissimulant quand il prépare un mauvais coup. De ce fait, "en catimini" viendrait du picard où "cati" signifiait "cacher" et "mini" de minet. Dans ce cas, l'hypocrisie imaginée du chat serait encore mise en avant.

 

 

 

TIRER LES MARRONS DU FEU :

 

le-singe-et-le-chat1

 

Expression française qui date du XVII ème siècle et qui signifie faire quelque chose de difficile et de risqué pour le compte ou le profit d'autrui.

Cette expression française a été popularisée par Jean de la Fontaine en 1656 dans sa fable "le singe et le chat" où le chat retire les marrons du feu au profit du singe.

Bertrand avec Raton s'amusent à tirer les marrons du feu


Expression française antérieure à La Fontaine puisque nous la retrouvons chez Oudin en 1640 sous une forme plus complète: "tirer les marrons de la patte du chat".


Selon Oudin, l'expression française est mieux formulée car la patte du chat désigne clairement l'agent de l'opération. Par contre la formulation abrégée de cette expression française par La Fontaine peut fausser l'interprétation qui deviendra "tirer pour soi même un avantage" en ramenant le sujet de l'action et le bénéficiaire à une seule personne.

le-singe-et-le-chat

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Les expressions sur les chats

Repost 0

Publié le 25 Janvier 2013

 Sans titre7

 

DE LA BOUILLIE POUR LES CHATS : Signification : travail gâché, mal fait, qui ne servira à rien

Origine : Expression française dont l'origine remonte au XVIIIème siècle utilisant la métaphore du chat pour démontrer que cet animal aux crocs durs et saillants n'avait nullement besoin de manger de la bouillie plus utile pour un édenté et s'accommoderait mieux aux aliments durs. De ce fait pour le chat, cette bouillie est quasiment inutile. De plus le fait de préparer quelque chose d'inutile n'incitera pas à la perfection et le plat sera plutôt raté et mal fait.

Selon d'autres interprétations, cette expression serait basée sur un jeu de mot et le chat devrait être pris au sens de chas de l'époque qui désignait un bouillon infâme et au figuré un gâchis.

Exemple d'utilisation : Ma rémoise ne s'est pas découragée et je continue de recevoir les épitres les mieux tournées de la Champagne, avec beaucoup de bouillie pour les chats, comme tout ce qui est littérature féminine. (R. Peyrefitte)

 

 

 

Sources : expressions-francaises.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Les expressions sur les chats

Repost 0

Publié le 7 Janvier 2013

 

 Sans titre4

LE CHAT EST DANS L'HORLOGE : Signification: Expression française qui insinue qu'il y a une scène de ménage dans le foyer.

Origine: Expression qui vient du nord de la France et s'est diffusée dans plusieurs dialectes pour devenir une expression française nationale qualifiant les disputes conjugales. A l'époque, l'horloge se définissait comme étant un meuble dans lequel un animal pouvait facilement se cacher. De ce fait quand une scène de ménage éclate devant une tierce personne et qu'elle est particulièrement violente tout le monde fuit, y compris les animaux dont le chat, animal domestique le plus populaire et le plus répandu dans les foyers français, qui peut trouver refuge dans l'horloge.

 

Sans titre5 

DU PIPI DE CHAT : Signification: Expression française qui fait allusion à un liquide, une boisson insipide,  de mauvaise qualité ou au sens figuré à une chose sans valeur ou sans importance.

Origine: Expression française qui s'inspire de "laisser pisser la bête" et signifie "attends" chez les cavaliers. Le verbe "pisser" a longtemps été employé dans le langage courant au lieu du verbe "uriner", réservé aux médecins. Puis bizarrement, il est devenu vulgaire au XIXème siècle et on lui a préféré le terme "pipi", moins choquant!

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Les expressions sur les chats

Repost 0

Publié le 22 Décembre 2012

Sans titre2

A BON CHAT, BON RAT : Signification : Adversaires de force égale

Origine : Expression française dont les origines remontent au XVIème siècle sous la forme à bon assailleur bon défenseur. Le chat représente le chasseur futé face auquel le rat devrait s'adapter pour ne pas se laisser attraper, se mettre à sa hauteur pour lui échapper et faire donc preuve d'habileté. Elle renvoie donc à un combat équitable où l'attaquant  trouve un adversaire à sa taille et  seront tous les deux de forces égales et possédant les même atouts.

Exemple d'utilisation : Puisqu'il la mettait à la porte, c'est qu'il se foutait pas mal d'elle eh bien à bon chat, bon rat, elle se foutrait pas mal de lui aussi et de manière à le lui faire savoir

 

Sans titre3 

JOUER AU CHAT ET À LA SOURIS : Signification : S'épier sans pouvoir se rencontrer, laisser des espoirs à quelqu'un vaincu d'avance.

Origine : Expression française assez récente qui viendrait d'une autre expression plus ancienne, c'est à dire du XVIIIème à savoir "guetter une personne comme la chat fait de la souris". Par contre la signification contemporaine comporte une légère différence et viendrait tout droit d'une bande dessinée américaine populaire à savoir "Tom et Jerry". Elle va donc insister sur le fait que le plus puissant va dans un rôle de bourreau laisser échapper sa proie pour la rattraper au dernier moment.

Expression française synonyme : jouer au gendarme et au voleur.

 

Sans titre4 

ÊTRE COMME CHIEN ET CHAT : Signification: se disputer sans cesse.

Origine: La réputation de la haine réciproque du chien et du chat remonte au XVIème siècle car ils ont toujours été considérés comme des animaux ne pouvant pas vivre ensemble et ne pouvant pas se supporter. Par ailleurs à son origine cette expression française existait sous une forme plus ironique à savoir "être amis comme chien et chat".

Ce n'est qu'au XVIIéme siècle que cette expression française prend sa forme actuelle pour désigner des personnes qui ne peuvent se supporter ou se détestent. Il est à remarquer que cette haine est due autant à l'assonance des mots qu'aux moeurs des deux animaux.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai - Marie-Hélène

Publié dans #Les expressions sur les chats

Repost 0

Publié le 30 Novembre 2012

Sans titre5

 

ACHETER CHAT EN POCHE : Signification : Acheter ou recevoir quelque chose sans en connaître ou vérifier sa nature ou son état.

Origine : Expression française du XVème siècle et son 'ancienneté se remarque dans l'absence des déterminants. En effet "poche" signifie "sac" et pour tromper un acheteur, le chat peut prendre la place du lièvre dans une gibecière appelée poche à l'époque car la taille des deux animaux est la même mais le lièvre est plus valeureux et plus rare. Il se pourrait aussi que cette expression puiserait ses origines des habitudes et superstitions du moyen-âge où sur les marchés, on vendait des chats enfermés dans des sacs appelés poches. Du moment que ce sac remuait souvent, l'acheteur ne prenait pas la peine d'ouvrir cette poche persuadé de trouver un chat au risque de trouver autre chose. Depuis, acheter chat en poche s'est généralisée au fil du temps et s'utilise quand un marché est conclu sans voir l'objet de la vente.

Sous d'autres cieux : Acheter chat en poche se retrouve en Afrique du nord dans le même sens et en traduction intégrale sous la forme "yechri katous fi chkara".

 

Sans titre4 

CHAT ÉCHAUDÉ CRAINT L'EAU FROIDE : Signification : Craindre jusqu'à l'apparence de ce qui fait souffrir, ou plus généralement une expérience douloureuse accentue la méfiance.

Origine : Expression française qui remonte au XIIIème siècle sous la forme "chat échaudé craint l'eau". Le rajout de l'adjectif froide ne fait que renforcer l'idée d'une crainte exagérée. Par définition le verbe échauder désigne le fait  de tremper quelqu'un dans l'eau chaude. Donc vu le traitement subi à ce chat, la vue de tout liquide lui provoquerait un traumatisme quelque soit son degré de chauffage.

Cette métaphore peut se transmettre à l'homme qui par instinct va éviter de se retrouver dans pareille situation malgré le fait que sa raison pourrait lui affirmer que revivre exactement les mêmes faits n'est pas automatique comme dans le cas d'un échec  amoureux.

Sous d'autres cieux: cette expression française se retrouve en Afrique du nord et au Moyen Orient sous différentes formes: En Egypte "elli etlessaä men echorba yonfokh fel zebedi" traduite par celui qui se brûle avec la soupe soufflera sur le yaghourt; le même proverbe se retrouvera au liban avec une petite nuance et donc sous la forme "yalli kewi el halib, binafekh felaben" traduit par celui qui se brûle par le lait chaud soufflera dans le yaghourt.

 Sans titre6

 

DONNER SA LANGUE AU CHAT : Signification : S'avouer vaincu, renoncer à trouver la solution d'une énigme ou d'une devinette

Origine : Expression française qui existe sous cette forme depuis le XIXème siècle alors qu'elle se disait jeter sa langue au chien. Le verbe jeter symbolisait un acte d'abandon de l'organe propre à la parole ne servant plus à rien puisque incapable de résoudre une énigme. Peu à peu le chat est apparu en tant que symbole de gardien de tous les secrets, connaissant une foule de choses. Le passage du chien au chat viendrait d'une volonté de donner à l'expression un caractère plus noble car ce sont généralement les restes que l'on donne au chien.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Les expressions sur les chats

Repost 0

Publié le 5 Novembre 2012

Dans la langue française, les expressions sur les chats sont légions. Mais nous ne sommes pas les seuls, dans le monde entier il existe de nombreuses expressions autour des chats. Dictons, ou simples expressions populaires, on connaît leur sens, mais rarement leurs origines.

Voici donc l’explication des expressions les plus courantes :

 Sans titre2

http://www.pierrebotherel.fr

APPELER UN CHAT UN CHAT : Signification : Appeler les choses en leur nom, être franc et direct dans son langage, parler franchement de sujets délicats.

Origine : Expression française qui proviendrait dit-on d’une autre expression à savoir « il entend chat sans qu’on dise minet », c'est à dire comprendre sans grandes explications. Elle est généralement employée pour inciter toute personne à ne pas avoir peur d’appeler les choses par leur nom, de les dire telles qu’elles sont. En d’autres termes, elle incite à la franchise et surtout à être direct.

Selon certaines interprétations, au XVIIIème siècle et en langage argot le sexe féminin se disait chat et cette origine qualifiée d’obscène serait issue des expressions analogues grecques et latines, adaptées par l’auteur Rabelais et restent valables en français moderne.

Exemple d’utilisation : je ne puis rien nommer, si ce n’est par son nom. J’appelle un chat un chat, et Rollet un fripon. (N. Boileau)

Expression française synonyme : (Ne pas) tourner autour du pot

 

 Sans titre1

AVOIR UN CHAT DANS LA GORGE : Signification : Être enroué, éprouver un embarras dans le gosier qui empêche de parler

Origine : Expression française qui se baserait sur la  métaphore du chat, animal poilu qui dans une gorge peut amener une sensation de gêne dans la parole. Par contre la question qui se poserait serait de savoir pourquoi parmi les bêtes à poils ce fut le chat qui a été choisi. Il paraitrait que cela viendrait d’une confusion entre les termes matou et maton. En effet, à la fin du XIème siècle et selon le dictionnaire de l’époque, le mot maton désignait le lait caillé dont le sens a vite évolué pour définir des amas et grumeaux en tout genre qui a tendance à obstruer les canaux de la gorge. Par extension cet amas a vite désigné une boule de poils ou de laines qui pourraient boucher elle aussi les orifices. De là l’expression devient «  avoir un maton dans la gorge ».Le matou quant à lui désigne tout simplement le félin  en question et le passage de maton à matou s’est donc basé sur cette confusion. Par la suite et par le sens du matou, le chat a vite pris la place dans cette expression pour remplacer le maton et le matou et éviter ainsi toute forme de confusion.

Exemple d’utilisation : Combien de fois ai-je observé des personnes se mettre soudain à toussoter, avoir un chat dans la gorge, déglutir ? (Benoit Vogel)

 

Sans titre3 

IL N'Y A PAS UN CHAT : Signification: Il n'y a personne.

Origine: Le chat a donné lieu à de nombreuses expressions françaises mais il faudrait le considérer ici en tant qu'animal domestique vivant parmi les humains. De ce fait, dire d'un endroit qu'il n'y a pas un chat revient à dire qu'il n'y a pas d'hommes non plus.

Selon d'autres explications, autrefois, le chat désignait le sexe féminin et ce n'est qu'au XIXème siècle que l'appellation s'est transformée pour utiliser la femelle de l'animal mais la ressemblance qui existe entre le chat animal domestique et le chas ou trou d'une aiguille a donné un autre sens à l'expression à savoir celui utilisé par de jeunes hommes pour dire qu'aucune fille n'était à leur goût.

Sous d'autres cieux: Pour décrire un lieu désert, les africains du nord et surtout les tunisiens utilisaient deux expressions: la première transcrite par "armi el messek tesmaa hessou" traduite par "jette l'épingle et tu en entendras le son"; et la deuxième par "la hayetan liman tounadi" que l'on traduit intégralement par "il n'ya pas de vie à  celui que tu hèles"

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai

Publié dans #Les expressions sur les chats

Repost 0

Publié le 10 Juin 2012

Expressions et dictons

 432105 340357189341671 100001021798301 1036833 871807059 n

 

Le chat est très présent dans nos expressions populaires, dictons et proverbes. Ceci dénote la place importante qu'il occupait autrefois dans les esprits mais aussi, la méconnaissance du chat.

 

Pauvre petite bête! Si on se fie à certaines métaphores, le chat semble être porteur d'une quantité invraisemblable de défauts! Tout d'abord, il est associé à la négligence, le travail mal fait et exécuté à la hâte.

w

Dans l'écriture, "écrire comme un chat", qui pourrait laisser croire qu'un chat peut prendre la plume, signifie que l'écriture est illisible (style pattes de mouche). Et encore, l'écriture ne se limitant pas à la forme des caractéres, on retrouve la présence du chat lorsqu'il s'agit de dégager une idée d'obscurité. Ne qualifions nous pas certains textes de "bouillie pour les chats"? Tout ami de nos petits félins savent pourtant que la bouillie, ce n'est pas ce dont les chats raffolent!

 c

Et que dire de l'expression "faire une toilette de chat"? Encore une fois, ceci suggére une notion de rapidité et de négligence…  C'est à croire que celui qui a dit ça n'a jamais observé un chat!

Bon nombre de locutions véhiculent une image négative du chat… Ainsi, une boisson insipide est traitée de "pipi de chat", ou encore, vous avez sûrement déjà entendu les expressions "la nuit tous les chats sont gris" et "donner sa langue au chat".

 v

En fait, ces perles du langage dénotent surtout la façon dont, à travers l'histoire, le chat a subi les coléres et la folie des hommes. Il n'y a pas si longtemps que nos petits félins ont gagné leurs lettres de noblesse… Par exemple, "Chat échaudé craint l'eau froide" qui incite à la méfiance, évoque le sort cruel qui était réservé aux chats du Moyen âge jetés dans l'eau bouillante. Tout comme d'ailleurs "Avoir d'autres chats à fouetter" témoigne également du sort peu enviable qu'ont subi nos félins!

Mal vu, la présence du chat est alors considérée gênante et peu souhaitée… N'affirme-t-on pas que l'on a "un chat dans la gorge"? (Grossière erreur! c'est sur la gorge que se trouve le chat qui fait de son corps une écharpe pour soigner son maître enrhumé.)

Mais encore? Le chat aurait-il d'autres qualités particulières? On lui reconnaît de l'adresse lorsqu'on dit "Retomber comme un chat sur ses pattes", de la souplesse dans l'expression "Passer comme un chat sur la braise", un caractère joueur dans "Jouer au chat et à la souris". Il peut aussi faire figure d'autorité dans "Quand le chat n'est pas là, les souris dansent" ou d'un modéle d'ordre : "Une chatte n'y retrouverait pas ses petits". Il incite également à la prudence "Ne réveillez pas le chat qui dort". (Sûrement que nos félins sont d'accord avec celui-là!) Et j'en passe!

 

 x

Ouf! C'est à croire que le chat est partout! Mais j'y pense, ne dit-on pas: "Il n'y a pas un chat" en parlant d'un endroit désert puisqu'il est dépourvu de notre quadrupéde à moustaches. Ou encore, "Il faut appeler un chat, un chat" appelez le si vous voulez, encore faut-il qu'il vous réponde!!

 

 

Et non contents de se limiter aux dictons et expressions, nous voilà qui faisons de l'humour avec nos félins! Par exemple, cette histoire de chiens qui ont finalement trouvé le moyen de faire aboyer le chat de la voisine: on lui donne une tasse de lait et il la boie (il aboie)… Ou ces puces sortant fatiguées d'un grand magasin à rayons qui se demandent: on rentre à pied ou on prend un chat?a

 

Voir les commentaires

Rédigé par Eurothai - Sonia

Publié dans #Les expressions sur les chats

Repost 0